Articles Coms

Toulon: Je tatoue les rugbymen et je suis une femme

Toulon: Je tatoue les rugbymen et je suis une femme

Célia est une femme pétillante, tatoueuse depuis 20 ans, « rugbywoman » et passionnée par son métier. Elle nous confie ses secrets, son impétuosité, sa fougue… et nous accueille dans son monde d’encre, d’aiguilles et d’ovalie !

tatoueuse rugbymen

Célia tatoue les rugbymen

Telex : Célia, pourquoi avoir choisi ce métier de tatoueuse ?

Célia : Jeune, j’avais deux passions : l’art et l’équitation. Je voulais être instructeur équestre, mais une chute de cheval m’en a empêchée. Maîtrisant le dessin, je me tourne tout naturellement vers une école des Beaux Arts parisienne et je décide de suivre une formation chez un tatoueur professionnel à Paris.

 

Telex : Comment avez-vous maîtrisé votre métier ?

Célia : J’ai parcouru la France et l’Europe à la découverte de nouvelles techniques et de nouveaux horizons. Je me suis installée ensuite dans ce magnifique village de Provence, Le Luc où je vis depuis plus de seize ans avec mon époux et mes deux enfants.

Telex : Quel est le premier tatouage que vous avez réalisé ?

Célia : Le premier tatouage ? Je me suis tatouée moi-même un dragon avec des initiales en chinois sur la poitrine, puis j’ai tatoué mon mari, les copains et les collègues !

 

Champion tatoué cuisse

Céli s’est tatoué dès le lendemain le titre de Champion de France pour le RCT et il y a aussi les deux étoiles de la H Cup

Telex : Avez-vous une spécialité de tatouage ?

Célia : Je propose des créations personnalisées : Féérique et Fantasy, Japonais et Polynésien, et en lettrages minutieux qui demandent de la précision. Ils sont travaillés au cas par cas afin que le tatouage soit vraiment unique.

Nouveau maillot nouveau Tattoo

Telex : Vous avez réussi à marier votre passion du rugby au tatouage, quel est votre secret ?

Célia : Je tatoue les rugbymen du Top14, du France 7 et de la ProD2 ! Et je suis moi-même joueuse de rugby, cette saison à La Valette et à la rentrée au Pradet. Je travaille actuellement sur un ouvrage qui fusionne le rugby et mon art. J’organise depuis deux ans la tournée France Tattoo Rugby. En contrepartie de mes tatouages sur le corps des joueurs, je récolte des maillots ou équipements pour « Le sourire de Lucie » dont je suis membre avec Aubin Hueber. J’ai tatoué Gaël Fickou, Marco Tauleigne, Julien Jané, Manoël Dall’igna, Teddy Thomas, Mike Benjamin Tadjer et bien d’autres encore.

 

Telex : Peut-on devenir addict aux tatouages, Celia ?

Celia : Oui l’addiction est au bout de la confiance que l’on porte à son tatoueur. Si la qualité est excellente, l’hygiène irréprochable, la création parfaite et que le feeling passe bien, tout le monde peut devenir accro aux tatouages.

célia tatoueuse

Célia la femme tatoueuse des rugbymen

Telex : Quels conseils pouvez-vous donner à ceux qui ont l’envie de se faire tatouer ?

Celia : …de ne jamais se faire tatouer le nom de sa compagne ou de son compagnon ! Il faut discuter et échanger avec son tatoueur, le connaître, le rencontrer plusieurs fois avant de se faire tatouer. Personnellement, le fait que je sois une femme rassure, ma façon de travailler aussi, l’objectif étant de proposer une œuvre très personnelle. Il faut prendre son temps et se détendre absolument.

 

Telex : Une anecdote de tatoueuse à nous raconter ?

Célia : Je souhaite d’abord souligner que je prends beaucoup de plaisir à tatouer les rugbymen, c’est un réel plaisir visuel, c’est un honneur ! Ce sport est l’école de la vie et je suis fière de tatouer les joueurs… parfois je suis même un peu intimidée. J’ai vécu trois grands moments dans ma carrière de tatoueuse. Celui où j’ai tatoué Gaël Fickou à Toulouse alors qu’il est Seynois. Le second, lorsque j’ai tatoué ma fille à l’âge légal, du signe de l’infini, un grand moment de stress mais magique, un réel acte d’amour ! Et enfin, le doublé en poche par le RCT dès le lundi matin, je me suis tatouée le titre de champion de France sur la cuisse à côté du texte de Mandela et je suis a priori la seule en France !

rugby tatoué

L’ovalie sur le corps témoignage d’une passion

 

Mylène NICOLAS

Photo©Mylène Nicolas

 

 

 

Contact

Celia Tattoo – 58 av. de la République – Le Luc

Tel : 06 11 67 83 16

E-mail : celiatattoo83@gmail.com

Facebook : celia tatouage

Hygiène assurée

= = = =

Ecrit par

Catégories : Interview, Rct, Rct H Cup Brennus, Rugby