Un adolescent harcelé et menacé pour avoir ironisé sur La Mecque

Adjust Comment Print

Une blague qui a déclenché une déferlante d'insultes et de menaces.

Un adolescent a été menacé à de multiples reprises après un tweet où il faisait une blague sur le pèlerinage de La Mecque, avec une photo et en commentaire "Ptdr y'a du monde à InZeBoite ". Il avait publié une photo de la foule au pèlerinage, accompagnée d'un message en référence à un jeu télévisé de Gulli, qui se termine par une épreuve dans une "boîte noire".

La plaisanterie n'était pas du goût de bon nombre d'internautes, et les réactions indignées ont immédiatement commencé à fleurir, accusant le jeune homme de manquer de respect à la religion musulmane. Certains ont même déclaré vouloir s'en prendre physiquement à l'adolescent, réclamant son nom, son adresse personnelle ou le nom de son établissement scolaire. La secrétaire d'État pour l'égalité femmes-hommes a tenu à rappeler que "la France est une République laïque où chacun peut critiquer et se moquer des religions sans être menacé de mort pour cela!" Marlène Schiappa et de nombreux internautes ont tenu à apporter leur soutien au jeune homme. "Pour toutes les personnes qui ont vu mon tweet, excusez-moi je ne savais pas que ça allait prendre autant d'ampleur, encore désolé laissez-moi en vie", écrit-il, manifestement préoccupé par la tournure prise par les événements. Arrêtez de vouloir la violence pour rien (sic), il y a bien pire dans ce monde et sur Twitter " a-t-il également écrit. Ces tweets ont ensuite été supprimés, comme son premier message humoristique.

6 states under blizzard warnings as residents prepare for April snow storm
The National Weather Service reported that daily snowfall records had already fallen in La Crosse, Wausau and Green Bay. Just this week, Denver was basking in springlike conditions with 78 degrees Tuesday, a near-record high for that date.

"Le blasphème n'existe pas". Saisie, la police a annoncé que "les faits [avaient] été signalés aux enquêteurs de la plateforme Phraos" du ministère de l'Intérieur permettant de signaler les contenus suspects ou illicites susceptibles notamment de faire l'objet d'une procédure judiciaire.

Le philosophe Rapahël Enthoven a également réagit "Le problème des intégristes n'est pas la foi, mais l'impiété".

Comments