Découvrez la toute première image d'un trou noir dévoilée par des astronomes

Adjust Comment Print

La communauté scientifique retient son souffle.

"La toute première image d'un trou noir a été obtenue à partir de l'Event Horizon Telescope (EHT), un réseau de huit radiotélescopes sur 4 continents différents, conçu à cet effet".

Cette première historique a pu être réalisée grâce au travail d'un consortium international de chercheurs, baptisé Event Horizon Telescope.

La photo montre le trou noir M87, situé au centre de la galaxie Vierge A, dont la masse représente 6,5 milliards fois celle du Soleil et qui est située à 53 millions d'années-lumière de la Terre. Son rayon équivaut à un dixième de la distance entre la Terre et le Soleil. Cette méthode ultra-pointue permet de "lire un journal qui se trouve à New York depuis la terrasse d'un café parisien", précise un communiqué sur la page d'accueil du site du méga-télescope.

Les rumeurs célestes laissaient entrevoir la publication d'une première photographie de Sagittaire A*, le trou noir situé au centre de notre galaxie, mais c'est plutôt l'image du trou noir au centre de Messier 87 qui a été présentée aujourd'hui. Ils grossissent donc depuis quelque 10 milliards d'années.

Les trous noirs fascinent les astronomes et les physiciens depuis plusieurs décennies maintenant, mais nous savons encore très peu de choses sur eux. Bordé de sa galaxie elliptique rouge-orangé, il ressemblerait presque à un gros donut. Ils sont tellement petits que chercher à voir même ceux qui sont plus proches de nous serait l'équivalent d'une tentative d'observation d'une cellule humaine sur la Lune. Ni la matière ni la lumière ne peuvent s'en échapper, quelle que soit la longueur d'onde.

Superbug Fungus Sickens More Than 300 In New York State
Business Insider has contacted the CDC Institute of Infectious Diseases & Epidemiology and Health Promotion Board for comment. A unsafe , emerging fungus that is resistant to antifungal drugs is becoming an increasing health concern around the world.

Jean-Pierre Luminet est aujourd'hui directeur de recherche émérite du CNRS au Laboratoire d'astrophysique de Marseille (CNRS/CNES/Aix-Marseille Université), et associé au Luth (Observatoire de Paris/CNRS).

"Nous avons prouvé une fois de plus que la théorie de la relativité d'Einstein fonctionne", explique Édouardo Ros du Max Planck Institute of Radio Astronomy.

Auparavant, les astrophysiciens étudiaient les trous noirs de façon indirecte grâce à leur voisinage. Mais nous savons que le disque d'accrétion, la matière qui entoure le trou noir (du gaz extrêmement chaud, appelé plasma, des restes d'étoiles déchiquetées par l'environnement gravitationnel) est relativement brillant.

Comment photographier un trou qui absorbe tout, même la lumière et la matière?

C'est finalement le trou noir de la galaxie M87, pourtant bien plus loin que Sagittarius A*, qui s'est avéré être le plus photogénique!

Comments