Abbé de la Morandais : ses propos ahurissants blâmés par l'Eglise

Adjust Comment Print

" Je condamne fermement les propos de l'abbé de La Morandais ", a-t-il déclaré sur Twitter. Au départ, je ne crois pas", a-t-il dit avant de déclarer qu'un enfant "cherche spontanément la tendresse d'un homme ou d'une femme. Les propos tenus par l'abbé de la Morandais sur le plateau de LCI lundi ont provoqué un tollé alors que l'Eglise est ébranlée par de multiples affaires de pédophilie.

Il fait ensuite référence à des " échos " qu'il aurait eu.

"Ce sont les enfants qui cherchent la tendresse d'un homme ou d'une femme ". Et souvent ce sont des gamins en frustration de tendresse. "Ils vont chercher de la tendresse". "Vous avez tous observé qu'un gamin vient et qu'il vous embrasse sur la bouche ".

L'ex-boxeur Christophe Dettinger réclame trois millions d'euros à Leetchi — Gilets jaunes
C'est pourquoi ils ont assigné en justice Leetchi afin d'obtenir son versement, plus 3 millions rapporte 20 minutes . L'ancien boxeur Christophe Dettinger a fait délivrer mercredi une assignation à Leetchi devant le tribunal de Paris.

Les médias et réseaux sociaux ont réagi dès la diffusion de ces propos, comme Yann Barthès, dans l'émission Quotidien. Une démission qui n'a pas été acceptée par le plus haut représentant du catholicisme au monde: à Rome, le Vatican a confirmé par communiqué que " le Saint-Père n'a pas accepté la démission présentée par le Cardinal Philippe Barbarin ", invoquant comme justification " la présomption d'innocence ", comme le note l'AFP. "Des propos que certains ont interprétés comme une manière de dire que les enfants sont responsables du fléau dont certains d'entre eux sont victimes". Ayant à plusieurs reprises alerté et dénoncé moi-même différents comportements pédophiles au sein des institutions religieuses, ainsi que l'aveuglement ou les silences coupables dont la hiérarchie parfois les couvrait, je ne peux ni ne veux laisser croire que mon point de vue serait d'accuser les enfants d'une quelconque responsabilité. Une vague de désapprobation s'est alors fait entendre sur le plateau, tandis que la présentatrice Audrey Crespo-Mara lui a rappelé que "la responsabilité est chez l'adulte". "Et les enfants des victimes innocentes ", a-t-il affirmé".

"L'abbé Alain de la Morandais a réagi, mardi soir, à la polémique sur ses propos, en disant s'" excuser auprès de ceux que [ses] paroles ont pu blesser ".

Comments