Gilets jaunes à Bordeaux : 13 gardes à vue après l’acte XIII

Adjust Comment Print

Après bientôt trois mois de contestation, les " gilets jaunes " sont à nouveau descendus dans la rue samedi pour l'acte XIII de leur mouvement. A Paris, des affrontements ont opposé forces de l'ordre aux manifestants en début d'après-midi devant l'Assemblée nationale. Énervés, quelques "gilets jaunes" ont tagué l'immeuble. Les causes de la blessure demeurent incertaines, mais un témoin a notamment évoqué une "grenade de désencerclement", lancée par les forces de l'ordre que le trentenaire aurait voulu repousser d'un "coup de main".

PARIS - Nombreuses banques et magasins vandalisés le long du cortège.

"À Montpellier, environ 1.500 manifestants sont partis de la Place de la Comédie vers 14h30, sous des banderoles: " Macron, rends l'ISF " et " tous unis pour la démocratie et la solidarité ".

13 personnes ont été placées en garde à vue pour participation à attroupement en vue de commettre des violences, violence sur personnes dépositaires de l'autorité publique sans ITT ou rébellion. Comme samedi dernier, une partie de la manifestation a continué sa route dans le quartier de Wazemmes, où les policiers ont procédé à plusieurs interpellations.

British actor Albert Finney dead at 82 - family
It's nothing to shake a stick at, but to put it in perspective, that's roughly half of what NCIS star Mark Harmon makes in a year. The star, who was born in Salford, was best known for his roles in Erin Brockovich , Murder On The Orient Express and Annie .

À Toulouse et à Bordeaux, des villes où la mobilisation a été très forte et marquée par des heurts plusieurs samedis d'affilée, 6.000 et 5.000 "gilets jaunes" ont manifesté, selon une source policière.

Le parcours de manifestation, somme toute relativement classique, passait par le cours Victor Hugo, le cours d'Albret, Grand Théâtre, où des gaz lacrymogènes ont déjà été lancés sur les manifestants. Les pompiers ont dû intervenir pour éteindre deux véhicules en feu dans une rue du centre-ville, le brasier noircissant les murs d'un centre culturel et faisant fondre les volets d'un bâtiment voisin. ", les manifestants ont remonté la Canebière, dont la plupart des commerces fermaient leurs stores à leur passage". Une personne a été interpellée avec un couteau en fin d'après-midi, pour " port d'arme prohibé", a indiqué la police.

Pour protester contre toute instrumentalisation, Maxime Nicolle, l'une des figures historiques des "gilets jaunes", s'est déplacé vendredi à la frontière italienne pour répéter que le mouvement "n'a pas de leader" et "est apolitique". À noter que la journée n'est pas encore terminée et que les forces de l'ordre tentent toujours de disperser les derniers manifestants qui se trouvent au pied de l'Arc de triomphe.

Comments