Affaire Benalla : un enregistrement audio sème le trouble

Adjust Comment Print

Mediapart révèle ainsi que Ludovic Chaker et Alexandre Benalla se sont vus à de multiples reprises depuis son renvoi. A l'issue de plusieurs mois d'enquête, Mediapart révèle, grâce notamment à des enregistrements, mais aussi à des dizaines de témoignages, qu'Alexandre Benalla a revendiqué, textos à l'appui, le soutien d'Emmanuel Macron après que l'affaire concernant les violences commises le 1er-Mai a éclaté. Ils sont soumis à un contrôle judiciaire qui le leur interdit, rappelle Mediapart. Mediapart publie ce jeudi des enregistrements d'une conversation privée entre Alexandre Benalla et Vincent Crase datée du 26 juillet, soit quatre jours après sa mise en examen pour "violences par personne chargée d'une mission de service public", "usurpation de fonctions" et "usurpation de signes réservés à l'autorité publique". T'es plus fort qu'eux, c'est pour ça que je t'avais auprès de moi. Vincent Crase demande alors s'ils sont soutenus par le président. Truc de dingue, le 'patron' [Emmanuel Macron, NDLR], hier soir il m'envoie un message, il me dit: 'Tu vas les bouffer. "T'es plus fort qu'eux.' C'est énorme", répond l'ancien chargé de mission. Très sûr de lui, Benalla se targue d'avoir le plein soutien d'Emmanuel Macron, qu'il surnomme toujours le "patron".

Et dans la sphère Macron, il n'y a pas que le Président qui le soutient, selon les dires d'Alexandre Benalla. C'est Isma (Ismaël Emelien, ndlr) qui m'a dit ça tout à l'heure.

Les deux hommes évoquent ensuite l'intervention programmée d'Alexandre Benalla au 20H de TF1 puis débattent de la pertinence de répondre aux questions des médias.

L'affaire Benalla n'en finit pas. Des révélations qui avaient non seulement plongé Emmanuel Macron dans la tourmente, mais qui avaient également donné lieu à deux commissions d'enquête parlementaires.

L'Élysée a rapidement démenti cette information.

Duke Professor Steps Down After Asking Chinese Students to Speak English
The message was addressed to all first- and second-year biostatistics graduate students at the private North Carolina university. She also said the university's Office of Institutional Equity would conduct a review of the biostatistics master's program.

"Ce sont des propos qui s'apparentent à des fanfaronnades", a réagi vendredi Philippe Bas, le président de la commission d'enquête du Sénat sur l'affaire Benalla, au micro de Nikos Aliagas sur Europe 1. Monsieur Benalla était bien de fait le patron de la sécurité à l'Élysée, alors que le secrétaire général de la présidence, le directeur du cabinet, le chef du cabinet du président de la République nous ont expliqué exactement le contraire. En violation de leur contrôle judiciaire, les deux hommes se retrouvent pour échanger sur leurs situations respectives, et dévoilent au passage de nombreuses informations qui mettent à mal les dires de l'Elysée et de Benalla.

Monsieur Benalla n'avait pas besoin d'inventer cela, dans une discussion confidentielle avec monsieur Crase qui était son homme de confiance.

" Je vais réaffirmer solennellement devant vous que je n'avais aucun lien d'ordre professionnel avec une société de sécurité ou de défense", assurait Alexandre Benalla, distinguant les liens professionnels des liens d'amitié qu'il pouvait avoir.

Alexandre Benalla est devenu salarié de " France Close Protection " et percevait 12 474 euros, dans le même temps que ces indemnités de retour à l'emploi après son licenciement de l'Élysée, estimées entre 3 097 et 3 871 euros selon Mediapart.

Comments