L'UE soutient la position de l'UA — Présidentielle-RDC

Adjust Comment Print

Jeudi, il martelait auprès de l'AFP: "Je ne pense pas qu'il appartienne au gouvernement ou même à l'Union africaine de dire à la Cour ce qu'elle doit faire".

Lambert Mende - porte-parole du gouvernement congolais.

"Je ne sais pas s'il y a des pays où on peut interférer comme ça dans une procédure légale", a ajouté M. Mende, également ministre de la Communication et des Médias. Il est suivi de Martin Fayulu qui se retrouve avec 6 366 732 voix, soit 34,83%, et Emmanuel Ramazani Shadary, dauphin de Joseph Kabila, arrive en troisième position avec 4 357 359 voix, soit 23,84% des votes.

Martin Fayulu, l'un des principaux opposants candidats malheureux de la présidentielle du 30 décembre 2018, conteste les résultats provisoires qui donnent Félix Tshisekedi, leader de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) vainqueur avec 38,57%.

Les chefs d'État et de gouvernement qui composent l'UA possèdent des "doutes sérieux" quant à la conformité des résultats définitifs.

Читайте также: Robert Schellenberg case: China accuses Canada of 'double standards'

Cette délégation devra entrer en contact "avec toutes les parties prenantes congolaises, dans le but de trouver un consensus pour une issue à la crise post-électorale dans le pays".

La délégation de haut-niveau qu'ils veulent envoyer à Kinshasa doit comprendre "d'autres chefs d'Etat et de gouvernement" outre MM.

Le président en exercice de l'UA, le chef de l'État rwandais Paul Kagame, lors d'une réunion au siège de l'Union africaine, le 17 janvier.

La prestation de serment du nouveau président de la République est prévue mardi d'après le dernier calendrier de la Commission électorale. Mais les sources mentionnées supra persisitent et signent: "En mission de conviction des leaders de la SADC et de la CIRGL, les deux présidentiels quidams africains auraient pour tâche de convaincre les dirigeants des pays membres des deux organisations sous régionales de mettre la pression au maximum sur la Cour Constitutionnelle congolaise en faisant valoir non pas l'invalidation des résultats de la CENI, mais plutôt un recomptage sur la base des documents fabriqués dans des officines françaises et présentés comme des "fuites" du serveur de la CENI et de la CENCO ".

Quelles options pour la Cour consitutionnelle?

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2019 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Comments