Une prime en 2019 pour les aides-soignants des Ehpad

Adjust Comment Print

Agnès Buzyn a annoncé mercredi 9 janvier, le versement d'une prime aux aides-soignants des maisons de retraites publiques au titre de la pénibilité de leur fonction. "Ici le gilet jaune est devenu un acteur social", assure Ludovic, 38 ans, "on a amené de la chaleur humaine pour lutter contre l'individualisme ambiant".

La ministre n'a précisé ni le montant, ni le calendrier de cette mesure, expliquant qu'elle allait "y travailler avec les partenaires sociaux" et qu'elle aurait "des annonces à faire durant l'année".

"Je travaille aujourd'hui sur une prime pour les aides-soignants dans les Ehpad" (établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes, ndlr), a déclaré Agnès Buzyn sur BFMTV et RMC. Pour ce faire alors, elle aura des annonces à faire tout au long de l'année.

Hawaii Rep. Tulsi Gabbard says she’ll run for president in 2020
Tulsi Gabbard is a four-time Democratic lawmaker in the US House of Representatives from Hawaii. According to Gabbard, 37, her campaign would primarily focus on "the issue of war and peace".

Il s'agit d'un "engagement que j'avais pris lors de la feuille de route de sortie de crise des Ehpad le 30 mai dernier", a-t-elle assuré. Ce plan prévoyait des moyens financiers supplémentaires visant notamment à favoriser le recrutement de personnels soignants et par là-même, garantir de meilleures conditions de prise en charge des résidents en ehpad: "On voit qu'il y a un manque d'attractivité de ces professions, c'est très angoissant pour l'avenir de nos personnes âgées et nous-mêmes " a déploré Agnès Buzyn. "Je n'ai pas souvenance qu'elle avait évoqué une prime", a déclaré à l'AFP le secrétaire fédéral de FO-Santé, Luc Delrue, qui n'a pas non plus "connaissance de contact ou de rendez-vous sur ce sujet" avec le ministère de la Santé.

Ce jeudi, en Lozère, Agnès Buzyn a joué les démineurs pour le gouvernement.

Comments