La réaction des démocrates vaut le détour(nement) — Discours de Trump

Adjust Comment Print

L'idée du président américain pour faire payer son mur par le Mexique a beaucoup évolué depuis 2015... "A ce stade, aucune autre rencontre avec ce groupe n'est prévue", a résumé, laconique, un responsable démocrate à l'issue de la réunion de dimanche. La rhétorique utilisée a très fortement ressemblé à celle du candidat Trump, qui utilisait déjà les mêmes mots et les mêmes images en 2016.

Nombre de ses prédécesseurs ont fait usage de ces dispositions, mais sur des sujets plus consensuels: George W. Bush après les attentats du 11 septembre 2001 (pour augmenter les moyens de l'armée au-delà du budget voté) ou Barack Obama lors de l'épidémie de grippe H1N1 (pour lever certaines dispositions du secret médical).

Selon plusieurs médias américains, la Maison Blanche envisagerait de rediriger des fonds d'aide d'urgence pour différents territoires ravagés par des catastrophes naturelles, comme Porto Rico, pour financer la construction d'une barrière à la frontière. "J'ai dit bye-bye, il n'y a que ça qui marche!". "Les républicains veulent la sécurité aux frontières (...), ils veulent une barrière en acier ou un mur en béton, peu importe ".

Pour les démocrates, le président se sert de cette affaire pour marquer des points au niveau politique.

"Nous devons construire le mur".

Oakland A's expect Kyler Murray to declare for National Football League draft
On route to the 2018 Heisman Trophy, Murray threw for 4,361 yards, 42 touchdowns, and seven interceptions in 14 games this season. The Cards traded up to take Josh Rosen in the top 10 a year ago , and he's still got a mighty bright future ahead of him.

Le président américain a multiplié les exemples des maux qui selon lui frappent l'Amérique du fait des frontières ouvertes aux quatre vents. "Je pense que le président a clairement énoncé sa position aujourd'hui: il n'y aura pas d'accord sans mur", a-t-il affirmé. Seule la volonté de la dramatisation du débat l'explique. "Le symbole des États-Unis doit être la statue de la liberté, pas un mur de 9 mètres", a renchéri ce dernier.

Au 19ème jour du shutdown, M. Trump a claqué la porte des négociations au bout d'une dizaine de minutes seulement après que la présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi eut refusé d'accepter le financement du mur à la frontière avec le Mexique en contrepartie d'une réouverture du gouvernement.

Pour la première fois vendredi, depuis le début du "shutdown", les 800.000 fonctionnaires fédéraux américains concernés n'ont pas touché leur salaire. "Si on ne trouve pas une solution, je vais probablement le faire".

Lors de sa première apparition lors de ce grand raout du libéralisme, en janvier 2018, M. Trump avait livré un discours plutôt mesuré, clairement destiné à rassurer les partenaires diplomatiques et commerciaux des Etats-Unis, ébranlés par ses dérapages. Un blocage qui, s'il continue au delà de ce soir minuit, deviendra le plus long de l'histoire du pays.

Comments