Andy Murray annonce prendre sa retraite cette année

Adjust Comment Print

"Tout ce que j'ai fait pour essayer de soulager ma hanche n'a pas aidé", a-t-il ainsi expliqué face aux médias, assurant néanmoins qu'il disputera son premier tour à Melbourne. Capable de jouer mais pas d'enchaîner les matches ou les tournois, l'ex-numéro 1 mondial a cependant confirmé sa présence à l'Open d'Australie qui commence lundi et où il sera opposé à l'Espagnol Roberto Bautista Agut.

"Vendredi, Andy Murray a annoncé en larmes qu'il allait raccrocher la raquette cette année". À 31 ans, rongé par les douleurs d'une hanche droite qui le handicape depuis 20 mois, l'Écossais a révélé que l'Australian Open pourrait être le dernier tournoi de sa carrière, conscient que c'était pour lui la fin de l'aventure.

" Je peux jouer mais je suis limité".

F1 - Andreas Seidl va diriger McLaren
Avoir la possibilité de contribuer à la légende de McLaren est très spécial et inspirant. Il a aussi exercé en F1, chez BMW entre 2000 et 2009.

"Wimbledon est l'endroit où j'aimerais arrêter de jouer, mais je ne suis pas certain que je pourrai le faire", a dit le Britannique.

L'Ecossais espérait pouvoir revenir au top de sa forme en ce début de saison, mais il a été sorti au deuxième tour du tournoi de Brisbane la semaine dernière et a renoncé jeudi après moins d'une heure lors d'un match d'entraînement avec Novak Djokovic. "Mais avoir les limitations et la douleur ne me permet pas de prendre du plaisir en compétition ou à l'entraînement", a-t-il déclaré à Melbourne, après avoir été contraint, trop ému, d'interrompre brièvement sa conférence de presse. Je peux toujours jouer à un certain niveau, pas à un niveau auquel je suis heureux de jouer. "Jouer comme ça, ce n'est pas quelque chose que j'ai envie de continuer de faire". Il a eu des résultats irréels dans une période brutale. "J'espère qu'il pourra finir fort et en bonne santé", a tweeté l'ancien tennisman américain Andy Roddick.

Devenu professionnel en 2005, Murray a remporté trois tournois du Grand Chelem (US Open 2012, Wimbledon 2013 et 2016, pour cinq finales perdues), 45 tournois ATP et deux médailles d'or olympiques qui lui ont valu de former le Big Four avec les monstres Roger Federer, Rafael Nadal, et Novak Djokovic.

Comments