Les rapports d'autopsie des victimes ont été volés — Attentat de Bruxelles

Adjust Comment Print

Dans ce disque dur figuraient les rapports d'autopsie des 32 victimes des attentats du 22 mars 2016, à l'aéroport international de Zaventem et dans le métro bruxellois. Ce dernier nie les faits mais doit comparaître en Chambre du conseil ce mercredi.

Un suspect a déjà été arrêté pour le vol. Il s'agit d'Iliass Khayari, un homme qui avait rejoint la Syrie avant de revenir en Belgique. Il est soupçonné d'avoir dérobé dans le cabinet de médecins légistes, situé dans l'immeuble du parquet, "divers objets, dont notamment un disque dur", dans lequel se trouvait une sauvegarde de l'ensemble d'un ordinateur. Le procès portait sur la filière dite de "Zerkani", à l'issue duquel Najim Laachraoui, l'un des kamikazes de Bruxelles, avait été lui aussi condamné, par défaut.

"Je ne quitterai pas ma chambre" — Saoudienne arrêtée
La jeune femme affirme avoir subi des violences physiques et psychologiques de la part de sa famille et craint pour sa vie si elle rentre dans son pays.

S'il reste menacé d'un procès pour avoir prétendu, dans un enregistrement, avoir décapité un "hérétique " en Syrie, K. n'est, à ce stade, pas suspecté de lien avec la cellule franco-belge responsable des attentats du 22 mars.

Selon un porte-parole du parquet de Bruxelles, cet homme né en 1991 était présent dans le bâtiment l'après-midi des faits, le 3 janvier, pour une comparution devant une commission de probation. "C'est plutôt incompréhensible. Que de telles informations aient un intérêt, c'est la dernière chose à laquelle on s'attendait", a expliqué Philippe Vansteenkiste, président de l'association des victimes V-Europe, à VTM Nieuws. Des sources judiciaires doutent par ailleurs que le vol ait eu pour objectif de s'emparer spécifiquement du disque dur car d'autres objets ont été dérobés.

Comments