Ce voleur a dû regretter de s’en prendre à cette championne d’UFC

Adjust Comment Print

"Quand je l'ai vu, il était vraiment tout près de moi, il m'a demandé l'heure, mais il n'a pas bougé après que je la lui ai donnée..." Un pickpocket a fini aux urgences samedi 5 au soir à Rio (Brésil) après avoir agressé une jeune femme combattante de MMA (arts martiaux mixtes, dont la pratique est interdite en France). Un homme a tenté de lui voler son portable.

Au Brésil, un agresseur a été victime de coups et blessures après avoir choisi une combattante MMA comme cible de vol. Selon MMA Junkie, ça n'est pas la première fois que la combattante est confrontée à cette situation.

"Je suis armé, ne bouge pas et donne-moi ton téléphone", m'a-t-il averti.

Broncos blocking teams from interviewing Gary Kubiak for openings
"Things have quieted around the Denver coaching search, which has some believing that a move could be coming soon". It'd seem to make some sense that Gary Kubiak would be his offensive coordinator.

Dana White, le président de l'UFC (ultimate fighting championship), a publié ce lundi une photo de l'athlète et de celui qui a tenté de s'en prendre à elle. La sportive professionnelle explique alors que l'homme fait un geste comme pour prendre un pistolet mais elle remarque que la forme de l'objet ne correspond pas à une arme. Elle compte 10 victoires pour deux défaites (1-1 UFC). Alors, j'ai pensé: "Si c'est une arme, il n'aura pas le temps de la dégainer". Donc je me suis levée, j'ai envoyé deux coups de poing et un kick. "Je pense qu'il a eu peur que je le frappe davantage", a-t-elle déclaré. Le visage tuméfié de l'agresseur en dit long sur les aptitudes de Polyana Viana. Je lui ai dit non. " Comme les coups sont partis très vite, je crois qu'il était effrayé " a expliqué Polyana Viana avant de mentionner que le pistolet était en carton comme elle l'avait soupçonné.

Finalement, il lui supplie d'appeler la police "parce qu'il avait peur que le je batte encore plus ".

Comments