Coupe de France. Marseille éliminé par Andrézieux (2-0) !

Adjust Comment Print

Sur un contre rondement mené, l'attaquant d'Andrézieux Souleiman Djabour déborde et voit son centre détourné par Mandanda dans les pieds de son coéquipier Florian Milla qui n'a plus qu'à ajuster le gardien champion du monde. Marseille a été éliminé piteusement, dimanche, en 32e de finale de la Coupe de France, piétiné 2 à 0 par Andrézieux, une équipe de National 2, la 4e division. Aux yeux des supporters marseillais c'est clair, Jacques-Henri Eyraud doit passer à l'action et se séparer de Rudi Garcia. Une donnée qui n'est pas du tout au goût de Jacques-Henri Eyraud.

" Ce que j'ai vu ce soir est inadmissible". C'est un cauchemar, une très piètre soirée. Prendre des décisions? On va regarder ça tous ensemble. Mais ce groupe vit bien. On doit être des hommes pour affronter la situation et tout faire pour respecter l'histoire du club, indique le milieu brésilien. "C'est le club qui paie nos salaires", a-t-il affirmé devant les médias, dans des propos relayés par La Provence.

Reste que Rudi Garcia devra vaincre les Monégasques, certainement plus aguerris que les Andréziens, avec des joueurs qu'il a accusés de manquer d'implication et de finition. Sans idée, ni imagination ni envie, l'OM et Rudi Garcia se sont cassé les dents sur le 5-4-1 bâti par des amateurs valeureux. Voici sa réponse: "Rudi Garcia est le coach que j'ai choisi, il se démène pour trouver des solutions aux problèmes et au manque de performances qui sont ceux du club aujourd'hui".

Dubaï : Ribéry goûte une entrecôte couverte d'or
Il a regardé son ami découper délicatement sa viande avant d'avoir la permission de saler son délicieux en mode Salt Bae . Puisqu'il a récemment préparé ses viandes à faire fondre à Lionel Messi et Paul Pogba dans ce même restaurant de Dubaï.

Eyraud attend tout de même une remise en question rapide et conseille à son entraîneur d'effectuer quelques changements. Il faut se remettre les têtes à l'endroit et se montrer beaucoup plus pugnaces que nous ne le sommes en ce moment. "Il faut probablement faire des tests, changer et essayer des approches nouvelles", a indiqué le patron phocéen.

Monaco, 19e de L1, a évité le sort funeste de l'OM. N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone "Ajouter un commentaire" ...

Comments