Une Gilet jaune renonce à devenir chroniqueuse sur BFM TV

Adjust Comment Print

"Ingrid Levavasseur nous a fait part hier soir des menaces physiques la visant si elle venait à BFMTV".

L'animatrice de l'émission "Et en même temps", Apolline De Malherbe, avait indiqué à l'AFP avoir elle-même contacté Ingrid Levavasseur pour qu'elle rejoigne les chroniqueurs de son émission de débat politique, car "elle incarne une France qui est parfois peu représentée mais qui est une France très présente". Elle a décidé de renoncer. "Vous n'imaginez même pas le mal que vous faites aux gens qui se battent pour vous!", expliquait-elle avant d'annoncer sa mise en retrait. Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, la chaîne d'info en continu, honnie par les "gilets jaunes" persuadés que "c'est la chaîne de Macron", avait en effet proposé à cette jeune aide-soignante de participer à l'émission "Et en même temps" présentée par Apolline de Malherbe, entre 18 et 19 heures. Mais avant même qu'elle donne sa réponse à la chaîne, Ingrid Levavaseur est devenue la cible de critiques virulentes provenant des membres de son mouvement.

Participera, participera pas? Samedi 5 janvier, plusieurs médias annonçait la venue, en tant que chroniqueuse, d'Ingrid Levavasseur, l'une des figures des "gilets jaunes", sur le plateau de BFMTV. "Nous avons compris sa décision et nous ne l'avons pas retenue face au déferlement de violences dont elle fait l'objet sur internet", a dit la journaliste.

Patriarch set to formalize Ukraine Church independence
Orthodox churches in other countries are aligning with Moscow or Constantinople in the rift. It named Epiphany Dumenko as head of the new "autocephalous church".

BFMTV a fait savoir dans un communiqué qu'elle regrettait " ce climat de violences qui conduit, sous pression, à limiter l'exercice d'un simple débat démocratique". "La suite de la collaboration entre Madame Levavasseur et la chaîne sera décidée à l'issue de cette première émission". L'aide-soignante de l'Eure va faire une apparition comme chroniqueuse sur BFM TV. Mme Schiappa indique avoir rencontré Mme Levavasseur à son ministère le mois dernier. Apolline de Malherbe est une femme qui a le mérite de proposer un temps de paroles aux "gilets jaunes" mais vos égos et votre jalousie vous font dire des bêtises et fait du mal à notre mouvement.

La Société des journalistes (SDJ) de la chaîne avait interrogé en fin de semaine la rédaction en chef sur l'opportunité d'un tel choix.

Samedi, BFMTV avait précisé que le passage d'Ingrid Levavasseur ce dimanche était un essai.

Comments