Scandinaves tuées au Maroc: arrestations, la piste "terroriste" privilégiée

Adjust Comment Print

Jeudi, trois suspects recherchés depuis le meurtre de deux jeunes touristes scandinaves dans le sud du Maroc ont été arrêtés à Marrakech (centre).

"Par ailleurs, les investigations se poursuivent pour authentifier une vidéo relayée sur les réseaux sociaux, présentée comme montrant le meurtre d'une des deux touristes", selon le communiqué du procureur.

Une des deux victimes avait été assassinée par décapitation ( mode opératoire portant généralement la signature des groupes terroristes de daesh ) et l'autre victime plusieurs fois poignardée au niveau du cou.

Il a salué, à cet égard, les efforts déployés par le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire national, ainsi que par tous les éléments de police de la préfecture de sûreté de Marrakech, l'ensemble des agents d'autorité, de la Gendarmerie royale et des forces auxiliaires qui veillent sur la préservation de la sécurité du pays.

Arrestation d'un terroriste présumé par la police marocaine. D. R. La Première ministre norvégienne, Erna Solberg, a condamné une "attaque brutale et dénuée de sens sur des innocents".

Jason Momoa names two Justice League members he wants in Aquaman 2
There are probably a few more differences between these Aquamen. which fans can count when the film hits theaters on December 21. Despite not opening in the US until Friday, Aquaman has already racked up more than $260 million in global ticket sales.

Selon un communiqué du BCIJ, les mis en cause ont été arrêtés dans la ville de Marrakech et sont soumis actuellement à une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent en vue de déterminer les circonstances de cet acte criminel, dévoiler ses motifs réels ainsi que la piste terroriste de ce crime qui a été appuyé par des preuves et données issues des procédures de l'enquête.

Un premier suspect, appartenant à "un groupe extrémiste", a été arrêté lundi, les trois autres ont été appréhendés jeudi après trois jours de cavale.

Il s'agit de l'assassinat de "deux jeunes femmes scandinaves, la Danoise Louisa Jespersen, 24 ans, et la Norvégienne Maren Ueland, 28 ans, qui ont été retrouvées mortes, égorgées puis décapitées, lundi 17 décembre, dans une région montagneuse isolée du Haut Atlas, à dix kilomètres du village touristique d'Imlil", relate Le Desk.

Sur les photos d'identité de l'avis de recherche, un des suspects porte un qamis (vêtement long blanc) et arbore une barbe non taillée.

La victime norvégienne, Maren Ueland, était âgée de 28 ans.

Comments