Gilets jaunes: Emannuel Macron s'exprimera... la semaine prochaine

Adjust Comment Print

Il a également détaillé l'important dispositif de sécurité qui sera déployé samedi lors de la mobilisation des Gilets jaunes. Sa démission est aujourd'hui devenue l'une des plus fortes revendications du mouvement.

La présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, a demandé que les "groupuscules et les personnes dont le but exclusif, est de susciter la violence et le désordre" soient "empêchés en amont de mener leurs petits plans révolutionnaires sur le dos des mobilisations des +gilets jaunes+, que nous souhaitons tous pacifiques".

Alors que la tension et l'angoisse sont maximales au sommet de l'État, le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand a annoncé vendredi que " le président, lucide sur le contexte et la situation", avait décidé d'attendre avant de prendre la parole comme le réclament une partie de l'opposition et des manifestants.

Emmanuel Macron ne s'exprimera qu'"en début de semaine prochaine " sur la crise des "gilets jaunes " qui déchire la France et sidère le monde, afin de ne "pas mettre d'huile sur le feu " avant un samedi de manifestations à hauts risques. La maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, a déploré samedi soir "des scènes de chaos" dans la capitale et des "dégâts incommensurables" pour l'économie et l'image de la ville, à l'issue de la mobilisation des "gilets jaunes". "Je me dis que ça va arriver, dans ce climat violent, d'hystérisation", a ainsi confié une députée LREM. L'Élysée a également dit craindre "une très grande violence" samedi, malgré l'annonce mercredi soir d'un geste que l'exécutif espère décisif: l'abandon pour toute l'année 2019 des augmentations de taxes sur les carburants.

Alex Smith Suffering From Post-Op Infection In Leg
At this point, it's not worth speculating on Smith's playing future, though it is good to hear the quarterback plans on returning. Redskins blog Burgundy Blog first reported that Smith was still in the hospital after undergoing surgery on November 20.

"Pas de suspension, pas de moratoire, la hausse des taxes sur les carburants au 1er janvier est annulée ", a précisé Emmanuel Macron à franceinfo ce mercredi 5 décembre l'Elysée.

"Ce qui est en jeu, c'est la sécurité des Français et nos institutions", a relayé devant les députés Édouard Philippe: "Tous les acteurs du débat public, responsables politiques, responsables syndicaux, éditorialistes et citoyens, seront comptables de leurs déclarations dans les jours qui viennent". Toutes ces annonces répondent à des demandes des "gilets jaunes". Cinq matches de la Ligue 1 de football ont d'ores et déjà été reportés.

En ce qui concerne les événements parisiens, les forces de l'ordre sont intervenues bien en amont, jusque sur les lieux de départ des manifestants venu de province.

Comments