Emmanuel Macron recule face aux " gilets jaunes "

Adjust Comment Print

La mobilisation des gilets jaunes se poursuit.

Selon son entourage, Emmanuel Macron était au Puy-en-Velay afin de soutenir et témoigner son respect aux agents de la Préfecture à la suite de l'incendie qui a touché une partie des locaux préfectoraux.

Si le Premier ministre Édouard Philippe a décrété mardi un moratoire de six mois sur ces hausses, le chef de l'État était sur le point de le décider une semaine plus tôt, le 27 novembre, lors d'une allocution à l'Élysée destinée déjà à répondre à la crise des "gilets jaunes". "Vous avez fait preuve d'un courage sans faille samedi", a-t-il précisé.

Pour autant, cela risque de ne pas suffire, même si des manifestants ont décidé de lever le blocage du dépôt pétrolier de Brest, jugeant " satisfaisantes " les concessions de l'exécutif. "Trop peu et trop tard", a résumé le vice-président Les Républicains, Damien Abad.

Trump plans to end subsidies for electric cars, renewable energy
This could lead to another punt, similar to Trump's delays on imposing the steel and aluminium tariffs on allies, Krueger said. The claims that Russian Federation has any influence on Donald Trump are absurd, Kremlin's press-secretary Dmitry Peskov said.

La crise des " gilets jaunes " s'invite dans les stades du Championnat de France, après le report des rencontres de samedi entre Paris et Montpellier, et Toulouse et Lyon, demandé par les autorités et annoncé mardi par la Ligue de football professionnel (LFP).

"Emmanuel Macron s'incline devant les manifestants en gelant les taxes sur le carburant", a réagi le Times outre-Manche. Mardi, de nouveaux incidents ont éclaté devant des lycées de la région parisienne, et Marseille reste particulièrement touchée: sur 21 établissements perturbés, dix étaient en blocage total.

La majorité s'efforce en tous cas de serrer les rangs: les parlementaires LREM et MoDem sont ainsi conviés le 11 décembre à l?Elysée.

A Tarbes et à Narbonne, huit "gilets jaunes" ont été condamnés à des peines allant de trois mois à un an de prison ferme avec mandat de dépôt. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.

Comments