"La violence paie": la première victoire des "gilets jaunes" sur le carburant

Adjust Comment Print

La main arrachée d'un policier, des dizaines de blessés, des violences urbaines, la mise en place d'un couvre-feu... la flambée de violences sur l'île de la Réunion a finalement fait céder les autorités aux exigences des "gilets jaunes". Paralysée par les Gilets jaunes, l'île est également le théâtre de violences urbaines qui ont notamment fait 16 blessés parmi les forces de l'ordre en intervention dont un grièvement.

"L'évolution du mouvement est intolérable: les blocages routiers durant la journée se transforment en violences urbaines la nuit", avait dénoncé mardi soir la ministre des Outre-mer Annick Girardin, en évoquant des violences commises par "des jeunes gens qui n'ont rien à voir avec les gilets jaunes".

Il a précisé que 120 gendarmes et 107 policiers avaient été déployés et qu'un escadron de 80 gendarmes décollerait "ce soir de Paris pour accroître encore" la sécurisation. Nous le vivons mal, cela aurait pu arriver à n'importe quel policier.

Le couvre-feu décrété par le préfet Amaury de Saint-Quentin de 21h à 6h, pour 14 des 24 communes, jusqu'à vendredi matin, n'a pas empêché une nouvelle nuit de violences.

White House threatens to suspend CNN reporter's press pass again
For his part, Trump has said the issue is "not a big deal." "I mean, with this stuff you never know what's going to happen". Acosta's credentials were revoked after Trump denounced him as a "rude, bad person" during a November 7 news conference.

Les forces de l'ordre sont intervenues sur plusieurs zones chaudes: au Chaudron (Saint-Denis), au Port et à la Possession et à Saint-Gilles où des tentatives de pillage de commerces avaient lieu. "Ces mesures exceptionnelles permettent aux forces de police et de gendarmerie de réaliser leurs interventions en matière d'ordre public dans les meilleures conditions d'efficacité et de sécurité".

Les stations services de l'île commencent à souffrir des blocages: la plupart sont à court de gaz, certaines ont commencé à rationner l'essence et le gasoil (pas plus de 20 euros par personne).

Les écoles et administrations locales sont restées fermées mercredi.

La taxe spéciale sur la consommation de carburant en vigueur sur l'île n'augmentera pas dans les trois prochaines années, comme prévue initialement.

Comments