Nissan va proposer le départ de Carlos Ghosn — Fraude fiscale

Adjust Comment Print

On a appris aujourd'hui l'arrestation au Japon de Carlos Ghosn, PDG de Renault-Nissan, pour fraude fiscale.

Plusieurs organes de presse avaient auparavant rapporté que Carlos Ghosn était interrogé.

Selon des médias japonais, le parquet de Tokyo a demandé au dirigeant de 64 ans de se rendre volontairement dans ses locaux pour des soupçons de violation de la loi.

Après en avoir été informé par une source anonyme, Nissan Motor a procédé à une enquête interne pendant plusieurs mois.

Le PDG de Nissan, Hiroto Saikawa va proposer au conseil d'administration de Nissan le départ de Carlos Ghosn de son poste de président et directeur délégué, ainsi que celui de Greg Kelly.

" S'il est arrêté, cela va bouleverser l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi puisqu'il en est la clé de voûte".

Cette affaire vient ternir la réputation d'un grand patron de l'automobile au moment où il avait atteint les sommets.

Carlos Ghosn, patron de Renault-Nissan-Mitsubishi Motors, a été arrêté ce lundi à Tokyo. Il avait su redresser le constructeur japonais, se taillant une réputation de sauveur.

Hailey Baldwin and Justin Bieber appear to confirm marriage
Hailey Baldwin has confirmed she's a married woman after taking her husband Justin Bieber's name on social media on Friday. She also reportedly registered " Hailey Baldwin " and 'HRB3, ' all under her own company, Rhodedeodato Corp.

Né au Brésil, d'origine libanaise et de nationalité française, Carlos Ghosn a débuté sa carrière chez Michelin, avant d'entrer chez Renault. Les salariés de Renault et les hommes politiques français et belges avaient juste eu l'occasion de se frotter à ce gestionnaire rigoureux, n'hésitant pas à s'attaquer à des tabous puisque c'est suite à un audit mené par ses équipes que Renault avait provoqué un séisme en décidant en 1997 de fermer l'usine de Vilvorde (Belgique).

Carlos Ghosn (à gauche) pose avec des employés du constructeur automobile français Renault. Un conseil d'administration devrait se réunir rapidement.

Se partageant entre le Japon et la France, sans cesse en avion, Carlos Ghosn a développé la gamme de véhicules à bas prix, la voiture électrique, ouvert les portes de l'Inde et de la Chine à ses marques, tout en restaurant la rentabilité. En tant que PDG de Nissan, il a touché pour la période d'avril 2016 à mars 2017 quasiment 8,8 millions d'euros. Mais comme le vote n'avait qu'une valeur consultative, le conseil d'administration était passé outre.

Reste à savoir maintenant quelles seront les conséquences de cette procédure sur les autres mandats de Carlos Ghosn.

En fin de matinée, le président français, Emmanuel Macron, a déclaré que l'Etat français sera "extrêmement vigilant à la stabilité" de Renault et de l'alliance avec Nissan.

Il dirige aussi le conseil d'administration du constructeur Mitsubishi Motors, qu'il a sauvé de la débâcle fin 2016 en prenant une participation de 34% dans le groupe.

Traditionnellement, Nissan n'exerce pas ses droits de vote chez Renault. L'Etat français détient 15,1% du groupe Renault et une minorité de blocage en tant que premier actionnaire.

Comments