Le Roi Mohammed VI et Emmanuel Macron inaugurent la LGV à Tanger

Adjust Comment Print

Le président français Emmanuel Macron et le roi Mohammed VI ont inauguré ce 15 novembre la ligne à grande vitesse Tanger-Casablanca, présentée comme "la plus rapide d'Afrique" et un symbole de la "profondeur" du partenariat entre Paris et Rabat.

Sa Majesté le Roi et le Président français se sont, ensuite, rendus à la billetterie de la gare où deux tickets authentiques ont été remis aux deux chefs d'Etat à titre symbolique.

Les premiers billets pour le grand public doivent être mis en vente après l'inauguration officielle, et la ligne sera ouverte aux voyageurs ordinaires d'ici la fin du mois, selon l'ONCF. Emmanuel Macron et de la délégation qui l'accompagne. La Ligne à Grande Vitesse permettra de relier Tanger à Casablanca en 2h10 contre 4h45 auparavant, Tanger-Kénitra en 50 minutes au lieu de 3h15, 1h20 au lieu de 3h45 pour Tanger et Rabat.

Carrie Underwood Gets Emotional During Acceptance Speech at CMA Awards
A teary Keith Urban accepts the entertainer of the year trophy. "Let the music unite us with love in their enduring memory". The CMAs, airing live on ABC , also took time to speak about the deadly wildfires in California .

Outre le gain remarquable en temps de parcours, la Ligne à Grande Vitesse Tanger - Casablanca permet de rapprocher les villes et accélérer la mobilité entre les deux métropoles, accroître le nombre de passagers de 3 millions par an à plus de 6 millions dès la 3ème année d'exploitation, et renforcer la sécurité routière et la protection de l'environnement. "Ce TGV est un scandale dans les conditions actuelles du Maroc", s'était alors indigné l'économiste Fouad Abdelmouni, cité par l'Express, lors du lancement des travaux en 2011.

Après avoir passé en revue un détachement des Forces Royal Air qui rendait les honneurs, il a été également salué par le wali de la région de Rabat-Salé-Kénitra, gouverneur de la préfecture de Rabat, Mohamed Mhidia, le président du Conseil de la région de Rabat-Salé-Kénitra, Abdessamad Sekkal, le gouverneur de la préfecture de Salé, Abderrahman Benali et par d'autres personnalités civiles et militaires. Ce projet majeur a été conçu et conduit de la manière la plus optimale possible. Les deux chefs d'Etat ont par la suite voyagé à bord d'Al Boraq, en partance de Tanger jusqu'à Rabat-Agdal.

Comments