Le ministre de la Justice limogé — Etats-Unis

Adjust Comment Print

Jeff Sessions, 71 ans, a précisé avoir présenté sa démission "à la demande" de Donald Trump.

Le président Donald Trump a annoncé mercredi dans un tweet le départ de son ministre de la Justice Jeff Sessions, un limogeage qui pourrait entraîner des conséquences sur la très sensible enquête russe.

"Nous sommes heureux de vous annoncer que Matthew G. Whitaker, le directeur de cabinet de Jeff Sessions, deviendra temporairement notre nouveau ministre de la Justice".

Donald Trump rétablit les sanctions contre l'Iran
A l'époque, "le monde était uni derrière les sanctions contre l'Iran ", explique Barbara Slavin, du cercle de réflexion Atlantic Council.

Jeff Sessions avait provoqué la colère de Donald Trump en mars 2017, un mois et demi après son arrivée au pouvoir, en se récusant de l'enquête russe à cause de contacts supposés avec des représentants russes, dont l'ambassadeur aux Etats-Unis, durant l'élection. Ancien sénateur de l'Alabama, Jeff Sessions, un ultra-conservateur, avait été l'un des premiers à rallier le magnat de l'immobilier lors des primaires de 2016, lui conférant une légitimité au sein d'un establishment républicain sceptique.

En août, il lui avait demandé de mettre fin à l'enquête russe, la qualifiant de "Chasse aux Sorcières truquée".

Le président américain tenait l'Attorney general responsable de la nomination du procureur spécial Robert Mueller.

Comments