UE: Accord au forceps pour réduire les émissions de voitures

Adjust Comment Print

Les 28 pays de l'Union européenne ont pu finalement aboutir à un accord conclu à l'arraché sur la baisse des émissions de CO2. Les Etats membres de l'UE sont parvenus à s'accorder sur un objectif de baisse de ces émissions de CO2 de 35 % en 2030 avec un objectif intermédiaire de 15 % en 2025, et ce, par rapport à l'objectif des 95 g à échéance 2021. L'Allemagne, place forte de l'industrie automobile, avait prévenu ses partenaires que des objectifs trop ambitieux nuiraient aux constructeurs européens et à l'emploi.

Les discussions entre le Parlement européen, le Conseil et la Commission, qui débuteront bientôt, permettront de confirmer l'ambition européenne, dans un contexte où le Parlement européen a adopté une proposition à -40 %.

Avant de négocier avec les eurodéputés le nouveau seuil qui s'appliquera dans l'UE, les Etats membres vont devoir surmonter leurs divisions, sous la pression d'une industrie inquiète de ces nouvelles contraintes. Pour les camionnettes, ce sera respectivement - 15 % et - 30 %.

Des pays comme la Suède, le Danemark ou encore les Pays-Bas réclament de leur côté une baisse plus importante. "Les négociations entre pays européens ont été d'autant plus difficiles que l'Allemagne faisait partie d'un groupe (...) qui ne voulait pas aller au-delà d'une baisse de 30%", rapporte Europe 1.

"L'industrie automobile allemande met la politique environnementale allemande au pied du mur, nous voulons mettre un terme à cela aujourd'hui", a déploré le secrétaire d'État luxembourgeois au développement durable, Claude Turmes.

" Tout ce qui reste en deçà de l'objectif du Parlement signifierait que nous ignorons ce que la science nous a dit hier", a-t-il poursuivi.

After Hurricane Michael, hard-hit communities begin picking up the pieces
Rick Scott called Michael a "monstrous hurricane" with a devastating potential from high winds, storm surge and heavy rains. With an officiant standing in front of them, the couple said their vows on the beach as brisk winds brushed them.

Mais la ministre social-démocrate défendra " la position coordonnée " au sein de la coalition gouvernementale allemande dominée par les conservateurs.

Certes, l'objectif est plus ambitieux que celui proposé par la Commission européenne fin 2017, laquelle plaidait alors en faveur d'une baisse de 30 % de la moyenne des émissions en 2030.

Mais faute de consensus entre ministres mardi, " il n'est pas exclu que l'on doive recourir à un vote à la majorité qualifiée " qui mettrait Berlin en minorité, a indiqué un responsable européen, estimant que les négociations pourraient se poursuivre tard dans la soirée.

La réunion à Luxembourg leur a déjà par ailleurs permis d'adopter une position commune pour préparer la COP24, le sommet de l'ONU sur le climat qui aura lieu en décembre à Katowice en Pologne. Et il est bien en-dessous de ce qui est avait été décidé lors de l'accord de Paris à la COP21 et de ce que préconisent les experts de l'ONU sur le réchauffement climatique.

L'UE s'est engagée à la COP21 à réduire d'au moins 40 % les émissions des gaz à effet de serre (CO2, méthane, protoxyde d'azote, etc.) d'ici 2030, par rapport à 1990, dans l'ensemble des secteurs de son économie.

Comments