"Il faut croire" que Macron ne veut pas d'un vaste remaniement — Ferrand

Adjust Comment Print

Le remaniement du gouvernement prend plus de temps que prévu. Au sommet de l'État, la question ne semble pas encore tout à fait tranchée.

Qui sera le "premier flic de France"?

Très peu d'informations ont percé à ce stade à propos des nouveaux ministres. "Imaginons une seule seconde qu'il y ait un attentat sur notre sol en cette période de troubles, d'entre-deux, où le président de la République, des jours durant, est incapable de désigner un ministre de l'Intérieur", s'est-il interrogé?

Emmanuel Macron et son Premier ministre mènent des consultations depuis des jours pour remplacer non seulement le ministre de l'Intérieur démissionnaire Gérard Collomb mais aussi plusieurs ministres du gouvernement, avec un éventuel redécoupage des ministères, selon des sources concordantes.

" Ce remaniement ne doit pas être uniquement un jeu de chaises musicales ou un casting de façade", a déclaré lundi Laurence Sailliet, porte-parole de LR. À l'occasion du départ de Gérard Collomb, l'idée a germé que c'était peut-être l'occasion de repenser l'architecture gouvernemental dans certains de ses endroits et ensuite, de faire incarner cela par quelques personnes nouvelles.

Au-delà du casting gouvernemental, les opposants de droite comme de gauche réclament surtout un changement de la part d'Emmanuel Macron. D'ici le Conseil des ministres de mercredi, Edouard Philippe devrait avoir dévoilé un nouveau gouvernement.

Explosion reported at Irving Oil refinery in Saint John
Residents described feeling an explosion shortly after 10 a.m. 'We're sitting here and watching it burn right now, ' he said. Residents near the crude oil processing plant have reported hearing loud explosion coming from the 780 acre site.

Le Premier ministre a lui participé en fin de soirée à une patrouille de la brigade anti-criminalité (BAC) dans le 19e arrondissement de Paris avant de se rendre dans le commissariat de l'arrondissement pour y rencontrer les équipes de nuit.

L'Élysée a annoncé mardi soir que le remaniement, attendu depuis une semaine, se ferait sans démission du gouvernement, ce qui rend encore plus incertaine la perspective d'un vote de confiance, hypothèses évoquées par ce proche du chef de l'État dans le JDD. Mais ce délai serait-il suffisant pour permettre des passations de pouvoir avant le début du Conseil, annoncé à 10 h?

Parmi les profils politiques, sont évoqués les noms de Christophe Castaner, Jean-Yves Le Drian ou Gérald Darmanin. Ce qui complique la tâche de l'Elysée et de Matignon. Le chef de file des députés MoDem, Marc Fesneau, est cité pour succéder à Stéphane Travert à l'Agriculture. Egalement pressenti, Mathieu Klein, le président PS du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, a décliné l'invitation via Twitter.

"Il y a des évidences sur certains postes, il y a de la recherche sur d'autres, il y a des discussions qui continuent sur des entrants", a-t-elle ajouté.

15h09: Les questions au gouvernement ont commencé à l'Assemblée, en présence du Premier ministre Edouard Philippe. ", a lancé M. Jacob à son ancien collègue du groupe LR, qui a ironisé sur la " fébrilité " de l'opposition". Dans l'hémicycle, des députés d'opposition lançaient à cœur joie des appels à la "démission", ou relevaient bruyamment l'absence de Jacques Mézard, donné partant du gouvernement, pendant que son secrétaire d'Etat Julien Denormandie répondait au micro. Loin de ces remous, Emmanuel Macron a maintenu son agenda présidentiel.

Comments