Le Nobel de la paix récompense la lutte contre les violences sexuelles

Adjust Comment Print

Denis Mukwege et Nadia Murad ont été récompensés ce vendredi matin par le comité Nobel norvégien pour leur combat contre les violences sexuelles.

Ils ont été salués "pour leurs efforts pour mettre fin à l'emploi des violences sexuelles en tant qu'arme de guerre".

Le gouvernement congolais se félicite du tout premier Prix Nobel accordé à un Congolais, le gynécologue Denis Mukwege, pour son " travail important et significatif ".

"Ce prix Nobel traduit la reconnaissance de la souffrance et le défaut d'une réparation juste en faveur des femmes victimes de viols et de violences sexuelles dans tous les pays du monde et sur tous les continents", a-t-il déclaré dans une courte déclaration devant la presse dans sa clinique de Panzi à Bukavu, dans l'est de la République démocratique du Congo. Ils ont servi d'arme dans la lutte contre les Yézidis et d'autres minorités religieuses. Emmenée à Mossoul, alors contrôlée par l'Etat islamique, la jeune fille a été victime de viols collectifs, vendue à plusieurs reprises comme esclave sexuelle avant de parvenir à s'échapper.

Melania Trump is all smiles as she starts her solo African tour
Akufo-Addo, I look forward to visiting your country and know we will find ways to continue working together even after my visit. She is expected to emphasize the health and education of children as part of her "Be Best" platform that she launched in May.

Denis Mukwege est un ancien élève de l'université d'Angers. Mais sa mission évolue à mesure que le pays s'enfonce dans la guerre et son établissement devient très vite le lieu d'accueil de milliers de femmes victimes de viols. Les soldats du "califat" ont tué des hommes, transformé en enfants-soldats les plus jeunes et condamné des milliers de femmes aux travaux forcés et à l'esclavagisme sexuel. "J'étais en train d'opérer quand soudain (les gens) ont commencé à hurler", a témoigné le médecin sur le site Nobel officiel. Les viols de masse sont alors utilisés comme arme de guerre. L'an dernier, le Nobel de la paix avait été attribué à la Campagne internationale pour l'abolition des armes nucléaires (ICAN), une organisation basée Genève qui lutte contre ces armes de destruction massive.

Adoptée en 2008 par le Conseil de sécurité de l'ONU, la résolution 1820 stipule que les violences sexuelles en temps de conflit " peuvent constituer un crime de guerre, un crime contre l'humanité ou un élément constitutif du crime de génocide ".

Les deux lauréats et fer de lance de leurs causes recevront leur prix le 10 décembre prochain à Oslo.

Comments