Incertitude sur la conclusion d'un accord entre Ottawa et Washington — Alena

Adjust Comment Print

Les négociations sur la modernisation du traité nord-américain de libre-échange, l'Aléna, entre le Canada et les Etats-Unis sont entrées dans une phase cruciale, Washington ayant fixé à dimanche soir la date-butoir pour trouver un accord avec Ottawa.

Outre cela, le système de gestion de l'offre est préservé, même si le président américain Donald Trump avait exigé son démantèlement, comme l'explique le premier ministre du Canada Justin Trudeau.

L'Aléna, un accord trilatéral liant les Etats-Unis, le Mexique et le Canada depuis 1994, est une des bêtes noires du président Donald Trump, qui l'accuse d'avoir causé la perte de millions d'emplois américains, notamment dans le secteur automobile.

"Je suis très heureux de partager avec le peuple américain cette nouvelle historique pour notre nation et aussi pour le monde", a déclaré le président, visiblement très satisfait. C'est ce que peut laisser penser une disposition du nouvel accord commercial tripartite Etats-Unis-Mexique-Canada (AEUMC) conclu dimanche 30 septembre. L'Accord États-Unis-Mexique-Canada (AEUMC) remplacera l'Aléna, l'accord en vigueur depuis 1994. Je pense que les Etats-Unis se sont imposés.

Selon M. De la Cruz, le plus grand succès de la renégociation de l'ALENA est d'avoir préservé le chapitre sur le règlement des différends, qui permet aux partenaires de régler les conflits commerciaux sur un pied d'égalité. "La Chine veut parler (négocier) mais c'est trop tôt pour parler", a lancé le président. Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a salué un accord "totalement bénéfique" pour les Canadiens.

"Nous n'avons pas encore franchi la ligne d'arrivée", a-t-il cependant averti en rappelant que l'accord devait encore être ratifié par les Parlements des trois pays.

Charles Aznavour est décédé à la suite d'un œdème pulmonaire
Il est décédé dans la nuit de dimanche à lundi. " L'année dernière, il avait reçu une étoile à son nom sur le Hollywood Walk of Fame ".

"Nous sommes impatients de resserrer encore davantage les liens économiques étroits qui nous unissent lorsque ce nouvel accord sera mis en œuvre".

Les démocrates ont une chance de remporter la Chambre des représentants aux prochaines législatives de novembre et pourraient donc gripper la machine. "Mais, tout accord final doit être jugé sur ce qu'il apporte aux familles de la classe moyenne et aux travailleurs de notre pays".

Les producteurs laitiers canadiens ont vivement dénoncé lundi le nouvel accord qui ouvre un peu plus leur secteur à la concurrence étrangère.

Le Canada voudrait aussi avoir la garantie que, s'il signe l'accord, la menace d'imposition de droits de douane à l'industrie automobile canadienne, souvent brandie par le président Trump, serait levée.

Dans une première déclaration, un représentant canadien a détaillé plusieurs points importants du nouveau texte. Il prévoit aussi une "recommandation" forçant le Mexique à augmenter les salariés du secteur pour réduire les écarts avec les voisins du nord mieux payés.

Comments