200 policiers mobilisés pour une opération antiterroriste visant une association — Grande-Synthe

Adjust Comment Print

Des perquisitions, menées par 200 policiers - dont trente du Raid, ont eu lieu dans les locaux de cette association chiite et aux domiciles des principaux dirigeants.

Le centre Zahra héberge également plusieurs associations parmi lesquelles la Fédération chiite de France ou France Marianne Télé.

La préfecture a tenu à préciser que les dirigeants de cette association musulmane "soutenaient plusieurs organisations terroristes et étaient en faveur de mouvements prônant des idées contraires aux valeurs de la République".

Trois personnes ont été placées en garde à vue ce mardi, à l'issue d'une opération de " prévention du terrorisme " visant le siège de l'association chiite " Centre Zahra France " et les domiciles de ses principaux dirigeants à Grande-Synthe (Nord).

Dans la matinée, le quartier où est installé le siège du Centre Zarah France était totalement bouclé, ont constaté des journalistes de l'AFP. Trois personnes ont ensuite été placées en garde à vue. Au même moment, le Journal officiel faisait état du gel de ses avoirs, ainsi que de celui des fonds d'une direction du ministère iranien du Renseignement.

Brewers, Cubs to meet in NL Central Tiebreaker Monday
That left runners on second and third with no outs for righthander Steve Cishek , who surrendered a RBI single to Lorenzo Cain . The victor of the NL Central would be the top seed in the National League and hold home-field advantage through the NLCS.

Ces "visites domiciliaires" ont été sollicitées par le préfet du Nord auprès du juge des libertés et de la détention du TGI de Paris, qui les a autorisées après avis du procureur de la République de Paris et du procureur de la République de Dunkerque. La loi sur la Sécurité Intérieure et la Lutte contre le Terrorisme (SILT) est récente.

Jamel Tahiri a dit qu'il donnait dans le centre "des cours de religion et d'éducation", ajoutant que l'association " le Hezbollah.

Via son site internet, Centre Zahra France organise des conférences, des rassemblements de prières et diffuse de nombreux messages, notamment ceux d'imams " diplômés de l'école théologique al-monthadar " située à Balbeek au Liban. Trois hommes se présentent comme étant à l'origine de l'association, parmi lesquels son président, Yahia Gouasmi. De nombreuses vidéos et fichiers audios de discours et de chants religieux sont consultables en ligne mais aussi sur les réseaux sociaux de la structure, qui compte plus de 8.500 abonnés sur Facebook et YouTube. L'association est soupçonnée de liens avec des organisations terroristes.

En 2009, L'Express écrivait qu'une quarantaine de militants du Centre Zahra France et du Parti antisioniste avaient rejoint des manifestations propalestiniennes, à Paris, avec des drapeaux du Hezbollah et des drapeaux israéliens marqués de croix gammées.

Selon la mairie, ce centre ne participe "ni de près ni de loin" à l'aide aux migrants, un millier sur la commune, ni aux réunions régulières entre associations et élus.

Comments