La cote de popularité d'Emmanuel Macron continue de chuter

Adjust Comment Print

"On reprochait à François Hollande de ne pas en faire assez alors qu'on reproche à Emmanuel Macron de décider trop, toutefois le facteur commun c'est la crise de résultat sur le fond économique". En recul de dix points dans notre tableau de bord politique Ifop-Fiducial, Emmanuel Macron paie à la fois un été calamiteux et une rentrée horribilis.

Ce sondage Ifop a été réalisé en ligne, du 30 au 31 août, auprès d'un échantillon de 1.015 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Seul motif de consolation: sa base électorale se maintient à 94% de satisfaction chez les sympathisants de La République En Marche LREM. Ce sondage confirme une tendance déjà observée dans d'autres enquêtes d'opinion réalisées ces derniers jours, le faisant passer en dessous des 40% pour atteindre son plus bas niveau depuis son entrée en fonction en mai 2017. En effet, il est passé à 35% de satisfaits, contre 38% en juillet.

Macron paye cher l'affaire Benalla, le départ brutal de son très charismatique ministre de l'Ecologie, Nicolas Hulot et les cafouillages dans la mise en place du prélèvement à la source.

Dorothy's stolen ruby red slippers found after more than a decade
Stein added that officers investigated tips over the years, but many led to reproductions of the slippers, not the real thing. The ruby slippers were swiped during a heist in which someone broke through a window and broke into the small display case.

Dans le sondage Ifop mardi, M. Macron fait même légèrement moins bien que son prédécesseur socialiste François Hollande (32 %) au même stade de son mandat en septembre 2013.

Le média français évoque plusieurs raisons de cette chute de popularité du Président. L'été étant propice à un meilleur état d'esprit des Français.

Comments