Prélèvement à la source : feu vert du gouvernement français

Adjust Comment Print

Après une semaine de tergiversations, le gouvernement a annoncé mardi le maintien du prélèvement à la source au 1er janvier 2019 avec quelques ajustements, mettant fin à la cacophonie sur cette réforme controversée, à défaut de rassurer complètement ses détracteurs.

La décision sur la mise en place du prélèvement de l'impôt à la source le 1er janvier 2019 sera annoncée mardi par le Premier ministre Edouard Philippe, invité du 20h de TF1, a-t-on appris auprès de l'Elysée et de Matignon.

"Nous avons travaillé d'arrache-pied depuis des mois pour faire en sorte que cela soit possible", a ajouté le chef du gouvernement, qualifiant de "bonne réforme" le prélèvement direct de l'impôt sur le bulletin de paie.

Les tests menés lors de la phase d'essai du prélèvement à la source "n'ont révélé aucun dysfonctionnement", assure de son côté à l'AFP le ministre des Comptes publics. "Je vous le garantis, [le prélèvement à la source] constituera une simplicité d'usage pour le contribuable", a-t-il assuré.

Que d'incompréhensions et d'atermoiements de la part des politiques, de Bercy, des médias et des contribuables sur le cheminement de l'idée de Prélèvement à la Source (ci-après PAS), et la façon dont l'Etat s'est englué dans cette réforme technocratique d'une complexité invraisemblable, et qui a été menée en dépit du bon sens avec un coût élevé pour le pays. Mais ces crédits d'impôts ne seront perçus par les contribuables qu'en septembre, lorsque la déclaration d'impôt annuelle sera faite.

NH has second Legionnaires' disease outbreak, in Nashua
The organization is urging anyone in Surrey experiencing fever, fatigue, cough, or shortness of breath to seek medical attention. The Fraser Health Authority has confirmed a "cluster" of cases of Legionnaires' disease in the Guildford area of Surrey.

Or dans un premier temps, le gouvernement avait annoncé le versement d'un acompte de 30 % de crédit: le but avoué? "Nous avons fait en sorte que tous ceux qui font des dons aux associations, qui bénéficient d'une réduction d'impôt, que tous ceux qui s'inscrivent dans ce type de démarches puissent bénéficier en trésorerie de la réforme". "Outre les emplois à domicile, il prendra aussi en compte les réductions d'impôt en faveur de l'investissement locatif (Pinel, Duflot, Scellier, investissement social...) mais aussi les réductions et crédits d'impôts en faveur des dons aux oeuvres, des personnes en difficulté et des cotisations syndicales". Cet acompte, appelé en septembre 2019, sera calculé sur la base des derniers revenus connus.

Cette intervention de M. Philippe visait à mettre un terme à une séquence de doute ouverte par M. Macron lui-même.

Cette bonne réforme sera mise en oeuvre.

De lourds efforts ont été engagés pour mettre au point la réforme. 40 000 agents ont été formés et 195 millions d'euros investis pour préparer le passage vers ce nouveau mode de collecte d'impôt. Enfin, il a dit ne pas croire "à l'effet psychologique" que pourrait avoir les Français en voyant le montant de leur salaire être plus faible, puisque l'impôt sur le revenu y sera directement prélevé.

Les deux hommes se sont rencontrés mardi en fin de matinée, en présence du Premier ministre, Edouard Philippe. "Je suis déterminé à avancer, à obtenir des résultats".

Comments