Rapprochement avec CNP Assurances : " La Poste restera publique ", assure Le Maire

Adjust Comment Print

L'opération nécessitera le concours de la Caisse des dépôts, bras financier de l'État, qui est à la fois actionnaire de La Poste à hauteur de 26% depuis 2011 et actionnaire de l'assureur CNP Assurances, poids lourd du secteur en France. Le ministre de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire a officialisé, ce jeudi 30 août, le rapprochement entre la Banque Postale et CNP Assurances, "le plus important au monde avec 1 000 Md€ de bilan ". Bruno Le Maire doit s'entretenir ce jeudi avec Éric Lombard, directeur général de la Caisse des dépôts (CDC), et Philippe Wahl, président-directeur général du Groupe La Poste, avant la tenue d'une conférence de presse à Bercy, ont précisé mercredi soir les services de son ministère.

"L'Etat a décidé créer un grand pôle financier public autour de la Caisse des dépôts et de La Poste".

Pour La Poste, cette opération se traduira par un renforcement de ses fonds propres et une accélération du rééquilibrage de ses activités lui permettant d'accélérer sa transformation en cours.

Choléra en Algérie : Paris appelle ses ressortissants à la vigilance
Concernant l'identification de l'origine de cette épidémie , le ministre a fait savoir que les résultats de l'enquête seront rendus au plus tard dans les 24H.

L'évolution du capital de CNP Assurances, depuis longtemps convoité par La Poste, couvait depuis plusieurs années, mais le sujet est revenu l'an dernier sur le devant de la scène avec insistance depuis l'élection à la présidence de la République d'Emmanuel Macron qui n'a jamais caché son souhait de clarifier le rôle de l'Etat actionnaire.

Mais le groupe BPCE, qui continue de distribuer des contrats d'assurances de la CNP dans ses réseaux, a toujours laissé ouverte la possibilité d'un désengagement, après avoir déclaré à plusieurs reprises que sa participation dans CNP Assurances n'était que financière.

A cette fin, il est proposé que la CDC prenne le contrôle majoritaire du capital de La Poste, via l'apport des titres CNP qu'elle détient actuellement.

Comments