Les bagages en cabine de moins de 10 kg bientôt payants — Ryanair

Adjust Comment Print

Tarif: entre 6 et 10 euros.

Les principaux rivaux de Ryanair dans le "low cost", EasyJet, Wizz et Norwegian Air Shuttle, permettent d'emmener en cabine gratuitement un bagage de taille moyenne sur des court-courriers.

Le principal objectif de ce changement de politique est d'améliorer la ponctualité et de réduire les délais d'embarquement.

Les compagnies aériennes low-cost ont pour habitude de rajouter des frais pour s'y retrouver financièrement. À partir du 1er novembre, les passagers devront payer pour enregistrer ce type de bagage, désormais destiné à voyager en soute.

Entre six et 10 euros. Les repas à bord de ces avions sont payants.

Brighton star throws shade at Manchester United ahead of Liverpool clash
Neither Ashley Young, Eric Bailly or eventually Victor Lindelof could get across in time to prevent the cross and goal . United haven't conceded three goals in the first half since an October 2015 game against Arsenal .

Les passagers de Ryanair vont devoir payer pour les bagages qu'ils souhaiteront garder avec eux en cabine.

Mais cette politique "qui a conduit à l'étiquetage de jusqu'à 120 valises gratuitement aux portes d'embarquement a conduit à des retards de 25 minutes environ", a expliqué la compagnie. Concrètement, cela signifie que les passagers devront avoir payé préalablement soit pour un embarquement prioritaire, soit pour un bagage en soute. Seul un petit sac sera autorisé gratuitement en cabine.

Avec la nouvelle politique bagage de Ryanair qui sera mise en place en novembre prochain, les passagers de la compagnie irlandaise n'ont pas fini de faire fonctionner les calculettes pour trouver la meilleure réponse à leurs besoins, lesquels dépendent de la durée de leur séjour, du nombre de personnes qui voyagent ensemble, et de leur budget.

L'entreprise est confrontée cependant à une fronde sociale inédite de son personnel depuis l'an passé et a entrepris de négocier avec des syndicats pour répondre à une partie des demandes d'amélioration des conditions de travail, ce qui va lui occasionner des coûts supplémentaires.

Comments