Beaucoup de vols annulés ce vendredi 10 août — Grève chez Ryanair

Adjust Comment Print

Il ne fait décidément pas bon de voyager avec Ryanair pendant ces vacances d'été.

Ce mercredi, c'est le syndicat VC qui a annoncé lors d'une conférence de presse qu'une grève de vingt-quatre heures aurait bien lieu à partir du vendredi 10. Les pilotes demandent une augmentation des salaires et de meilleures conditions contractuelles.

400 vols devraient être supprimés ce vendredi et 55.000 passagers, dont 42.000 en Allemagne, devraient être impactés par ce mouvement social jugé sans fondement par la direction de l'entreprise. Quelque 85% des 2.400 vols Ryanair doivent donc être assurés ce jour-là, a promis le transporteur. Lundi soir, à moins de vingt-quatre heures de l'ultimatum, Ryanair avait déclaré avoir fait parvenir à Vereingung Cockpit "une proposition révisée sur une convention collective de travail dont VC a confirmé la réception".

"Nos revendications concernent des améliorations des conditions salariales, ainsi que de travail", a expliqué Martin Locher. Les salaires peuvent atteindre 287 000 $ CA par an et sont en moyenne de 227 000 $ CA par an.

La compagnie n'en est pourtant pas à sa première grève.

La compagnie voit se multiplier les mouvements de grève en son sein, après avoir en particulier affronté fin juillet une grève sans précédent de la part de son personnel de cabine en Espagne, Italie, Portugal et en Belgique.

Rick Gates admits to committing crimes with Paul Manafort
Gates says the goal of the fraud was to lower Manafort's tax bill and allow him to defer payment on the income until later years. Manafort attorney Kevin Downing says that Rick Gates will testify at the conclusion of the testimony of Manafort's tax preparer.

Ryanair avait alors dû annuler près de 600 vols, touchant quelque 100.000 passagers.

Il s'ajoute à une grève des pilotes basés en Irlande, Suède et Belgique prévue le même jour.

La semaine dernière et en juillet, Ryanair a fait face à une grève de ses pilotes irlandais aux conséquences limitées. Le malaise au sein du groupe a éclaté au grand jour à la suite d'un sérieux problème de planning de pilotes en septembre 2017, qui a entraîné un grave conflit social et des annulations portant au total sur 20.000 vols dans les mois qui ont suivi.

Cette crise a poussé Ryanair à négocier un virage à 180 degrés en entamant des pourparlers avec des syndicats dans plusieurs pays, alors que la compagnie avait toujours refusé de les reconnaître. Parallèlement, Ryanair n'a donné aucune indication sur les marges de manoeuvre pour trouver une solution.

De son côté, la direction de la compagnie low-cost assure mieux payer ses pilotes que ses concurrents Easyjet et Norwegian. Toutefois, il a promis qu'à Noël tous les pilotes allemands disposeront de contrat Ryanair en bonne et due forme, contre 80% aujourd'hui. En vertu de la législation, aucune indemnisation n'est payable lorsque le syndicat agit de manière déraisonnable et totalement hors du contrôle de la compagnie aérienne.

L'action Ryanair à Londres était en hausse de 1,23% à 13,63 euros à 12H40 GMT, signe que les investisseurs s'attendaient à l'escalade du conflit social.

Comments