Côte-d’Or. Sept blessés dans une fusillade

Adjust Comment Print

Cet acte de violence a été commis dans le quartier Saint-Jacques, dans la partie sud de la ville de Beaune, aux alentours de 1h25 du matin, le lundi 30 juillet.

Les faits se sont déroulés dans la nuit de dimanche à lundi.

Une quinzaine de jeunes est en train de discuter et joue à une console portable lorsque une Renault Clio rouge débarque sur l'aire de jeux.

Les jeunes parviennent à éviter le véhicule de justesse.

Sept jeunes ont été blessés par des tirs de fusil de chasse dans la nuit de dimanche à lundi à Beaune (Côte-d'Or) par des inconnus qui ont ouvert le feu depuis une voiture BMW.

Aux USA, un couple gay a dû laisser sa place à un couple hétéro et quitter l’avion
On nous a donné le choix: abandonner la première classe et passer à la seconde ou de descendre de l'avion. L'équipage les a forcés, lui et son compagnon, à laisser leurs places à un couple hétérosexuel.

Ce dernier sort un fusil de chasse de petit calibre et tire à quatre reprises.

Les coups de feu blessent sept personnes, âgées de 16 à 20 ans, dont une grièvement. La victime la plus sérieusement touchée, actuellement entre la vie et la mort, a été transférée au CHU de Dijon alors que l'enquête a été confiée au parquet de la capitale bourguignonne. "J'ai vu à leurs regards qu'ils avaient une haine envers nous", a expliqué un des jeunes pris pour cible à France 3 Bourgogne-France-Comté. Un à Beaune, l'autre à Dijon. Le pire, c'était les propos.

Les jeunes assurent ne pas connaître les agresseurs. "Comme quoi on était des bougnoules et qu'on avait rien à faire dans ce pays et qu'ils allaient revenir calibrés ".

L'enquête est menée par le commissariat de Beaune et la police judiciaire de Dijon. Ils excluent l'idée d'un règlement de compte et parlent d'un acte raciste, perpétré au hasard.

Trois heures plus tard, vers 4h30, un véhicule différent a fait son arrivée, toujours au city-park, avec à son bord deux personnes.

Comments