Aux USA, un couple gay a dû laisser sa place à un couple hétéro et quitter l’avion

Adjust Comment Print

L'équipage les a forcés, lui et son compagnon, à laisser leurs places à un couple hétérosexuel. Le témoignage de l'américain a été vu des milliers de fois sur les réseaux sociaux.

David Cooley et son partenaire ont fini par évacuer l'avion.

Sur Facebook, un restaurateur de Los Angeles s'est indigné du traitement que lui a fait subir Air Alaska, une compagnie aérienne. " Je n'ai jamais été aussi discriminé en voyageant auparavant ", soutient David Cooley.

L'Espagne : nouvelle porte d'entrée des migrants vers l'Europe
La clôture, haute de 6,5 mètres, reste surmontée de barbelés tranchants qui causent des blessures pouvant être mortelles. Plus d'une dizaine de gardes ont été blessés, dont quatre hospitalisés pour des brûlures au visage et aux bras.

"Alors que mon compagnon et moi étions assis depuis un moment à nos places en première classe, un agent de bord est venu nous demander de nous déplacer en seconde classe, afin qu'un couple puisse s'installer". On nous a donné le choix: abandonner la première classe et passer à la seconde ou de descendre de l'avion. J'ai expliqué que nous étions aussi un couple et que nous voulions être assis côte à côte. Les deux amoureux ont alors choisi la deuxième option, ne pouvant supporter " ce sentiment d'humiliation ". " Nous n'embarquerons plus jamais avec Alaska Airlines ou leur groupe Virgin Airlines ", assure le client déçu, avant d'appeler la communauté LGBT à boycotter la compagnie à l'origine de ce " traitement de faveur accordé à un couple hétérosexuel ".

Contactée par Newsweek, la compagnie aérienne a déclaré enquêter sur cet incident et se dit "profondément désolée" pour ce qui est, selon elle, une erreur de réservation, les mêmes sièges qu'un autre couple en première classe ayant été attribués au couple homosexuel. Elle souligne dans son mea culpa la politique "zéro tolérance pour tout type de discrimination", avant d'affirmer que les ses agents de bords n'avaient pas compris qu'ils avaient affaire à un couple. De son côté, Air Alaska a fait savoir qu'une enquête interne était en cours pour comprendre les causes exactes de cette mésaventure.

Comments