L'Espagne : nouvelle porte d'entrée des migrants vers l'Europe

Adjust Comment Print

Les "concertinas", ces fils barbelés parsemés de plaques métalliques coupantes comme des lames de rasoir, n'ont pas dissuadé des centaines de migrants résolus à parvenir jusqu'en territoire européen.

Ce jeudi 26 juillet, près de 400 migrants ont rejoint la ville de Ceuta depuis le territoire marocain, rapporte le site local El Faro de Ceuta.

"Ils ont montré qu'ils ont une organisation clairement définie, ils traversent six endroits à la fois, en utilisant des cisailles, des scies électriques à batterie - pour lequel il faut être très bien préparé, très bien organisé et très bien doté, et ils ont aussi utilisés des aérosols comme des lance-flammes, avec de la chaux vive caustique et des excréments", explique Jacob Hachuel, président du gouvernement de Ceuta.

" Ils ont employé une méthode qu'ils n'avaient jamais utilisée auparavant, la chaux vive", a déclaré le porte-parole dans un communiqué du corps de police espagnol. La croix rouge de son côté dit avoir soigné 30 migrants.

Davy Klaassen leaves Everton after one year to join Werder Bremen
He told Werder Bremen's official website : "With him, we brought our absolute favourite player to the Weser". He said the strength of Werder's desire to sign him made the club an obvious choice of destination.

Plus d'une dizaine de gardes ont été blessés, dont quatre hospitalisés pour des brûlures au visage et aux bras. Onze ont été conduits à l'hôpital pour des points de suture et le traitement de possibles fractures.

La clôture, haute de 6,5 mètres, reste surmontée de barbelés tranchants qui causent des blessures pouvant être mortelles.

Selon la Croix-Rouge, après avoir passé la clôture, les migrants se sont dirigés en courant vers le centre de rétention de l'enclave espagnole. Leur passage intervient au moment où, en Espagne, le Premier ministre socialiste Pedro Sánchez promet une politique d'accueil moins stricte. Deux jours plus tôt, les services de secours espagnols annonçaient avoir secouru, en 24 heures seulement, près de 500 migrants qui tentaient de gagner l'Europe à bord d'une trentaine d'embarcations entre l'Espagne et le Maroc.

Comments