Enfants de la grotte: deuxième jour de la périlleuse opération d'extraction

Adjust Comment Print

Six des 12 enfants bloqués dans la grotte inondée de Tham Luang en Thaïlande ont été ramenés à l'air libre et quatre ont été déjà hospitalisés, a annoncé le chef de l'opération de sauvetage Narongsak Osottanakorn. " Le premier [enfant] devrait sortir vers 21 heures " (16 heures à Paris), a précisé ce responsable, qui est aussi le gouverneur de la province de Chiang Rai, annonçant le départ dans la grotte de " treize spécialistes de niveau mondial venant de pays ayant une expertise " en spéléologie".

Les "sangliers sauvages" est le nom de l'équipe de football des enfants, partis explorer la grotte le 23 juin après leur entraînement, pour une raison encore inconnue. Et le deuxième groupe pourrait sortir dès lundi matin selon le scénario le plus optimiste.

Baptisés par les réseaux sociaux "Sangliers sauvages 1, 2, 3 et 4", les quatre garçons sont "en sécurité", avait expliqué dimanche soir le chef des secouristes thaïlandais, Narongsak Osottanakorn, sans précision sur leur état de santé ou leur identité. Le parcours est long de plusieurs kilomètres dans des boyaux accidentés, avec de difficiles passages sous l'eau.

"Quatre garçons ont atteint la troisième chambre", où est installée la base de secours, et "pourront sortir à pied", a annoncé le ministère. "Aucun d'entre nous n'a été informé de quoi que ce soit", a-t-elle ajouté, se disant cependant "heureuse" à la perspective de revoir son fils. 90 plongeurs, 50 étrangers et 40 thaïlandais, sont impliqués dans l'opération de sauvetage.

Trump's Mar-a-Lago wants to hire 61 foreign workers
Since 2010 Mar-a-Lago alone has obtained a total of 500 H-2B visas for seasonal foreign workers, according to The New Yorker . In the lawsuit filed June 14, she called the Trump Foundation a "little more than a checkbook for payments from Mr.

Des bouteilles d'oxygènes ont été transportés jusqu'aux enfants toujours coincés.

Des images relayées par des journalistes présents sur place, mais à distance de l'entrée de la grotte dont le site a été évacué, ont montré des ambulances quittant les environs de la grotte, puis des hélicoptères décollant et atterrissant dans la pénombre. Ils se sont retrouvés piégés par la montée des eaux dans cette zone du nord de la Thaïlande, à la frontière avec la Birmanie et le Laos.

Après leur découverte par les plongeurs britanniques, les sauveteurs ont désespérément passé en revue toutes les solutions possibles, percer des tunnels dans la montagne ou attendre sous terre pendant des semaines la fin de la mousson.

Comments