Jawad Bendaoud en garde à vue pour outrages et détention de cannabis

Adjust Comment Print

Jawad Bendaoud, surnommé " le logeur de Daech " pour avoir hébergé deux des terroristes du 13-Novembre, avait été relaxé en début d'année pour ces faits par le tribunal correctionnel de Paris, estimant que le prévenu ne savait pas qui étaient les hommes à qui il avait prêté un appartement. Il est en garde à vue pour "outrages" sur les fonctionnaires de police, usage et détention de cannabis, indique ce matin le parquet de Bobigny, à France Bleu Paris, confirmant une information d'Europe 1.

"Cassez-vous, ici c'est chez moi", poursuit encore le "logeur de Daesh" avant de courir se réfugier dans un Franprix lorsque les forces de l'ordre tentent de l'interpeller.

National Basketball Association reacts to LeBron James agreeing to 4-year deal with Lakers
We wish his kids, his wife Savannah, his mother Gloria, and LeBron himself nothing but the best in the years and decades ahead. Magic had said before free agency began that he would step down if the Lakers could not land a star within the next two years.

Lors de son interpellation, il aurait tenté d'inciter des jeunes, témoins de la scène, à venir l'aider pour le libérer. En juin dernier, le délinquant a été interné après une crise de démence survenue chez ses parents.

Son transport au commissariat central ne le fera pas se départir de sa morgue: "Toi t'es bonne, si t'étais pas flic je t'aurais bien baisée", lance-t-il ainsi à une policière. Durant son procès, il avait promis à la présidente qu'il ne ferait plus rien d'illégal s'il sortait de prison, rapporte La Dépêche.

Comments