Victoire du Professeur Joyeux contre l’Ordre des Médecins

Adjust Comment Print

Mercredi, Michel Cymès a choisi l'ironie pour répondre directement à ces propos: "Evidemment on ne peut que reconnaître que votre victoire: vous aviez raison".

Prononcée le 8 juillet 2016 en première instance, la radiation d'Henri Joyeux, 73 ans, a été annulée en appel mardi par la chambre disciplinaire nationale de l'ordre des médecins. "Au nom de la déontologie et de son engagement plein et entier en faveur de la vaccination, le Conseil national de l'Ordre des médecins (.) introduit un pourvoi en cassation devant le Conseil d'État", écrit-il. "Je ne suis pas du tout radié, je n'ai pas de blâme. Ça veut dire que j'ai raison!", a déclaré Henri Joyeux, après cette annonce. Ils ont été lamentables. Les laboratoires pharmaceutiques ont essayé de me détruire. Ils n'y sont pas arrivés. Cette pétition soulignait la présence d'aluminium comme adjuvant dans le vaccin et estimait que cela représentait un danger, ce qui n'est corroboré par aucune étude. Il poursuit en évoquant une "œuvre destructrice" qui a "instillé le poison dans l'esprit des parents qui se diront que puisque vous avez été blanchi, c'est bien que les vaccins sont dangereux".

Grammy Awards to Expand Field for Top Prizes
The nominations were previously limited to five in each of the four General Field categories, except in the case of a tie. The change will become immediate starting at the 61st Annual Grammy Awards in 2019, reports Billboard .

Après avoir conseillé à son interlocuteur de ne pas oublier "d'offrir le champagne à [ses] amis du Conseil départemental de l'ordre des médecins de l'Hérault", le complice de Marina Carrère d'Encausse conclut: "J'espère pour vous et vos amis que si, dans quelques mois ou dans quelques années, un enfant venait à mourir des suites d'une infection parce que ses parents avaient refusé un vaccin à la suite de vos pétitions ou de vos interventions dans les médias, j'espère que ces parents, se sentant responsables, ne vous demanderont de rendre des comptes". De l'ordre de la "liberté d'expression" pour la chambre disciplinaire nationale. "Parce qu'être médecin, c'est aussi être responsable", a conclu le médecin-présentateur. "Alors que la rougeole a fait une deuxième victime dans notre pays en 2018, le Conseil national de l'Ordre des médecins tient à réaffirmer que la vaccination est bien plus qu'un acte individuel: se vacciner permet de protéger collectivement la population de maladies infectieuses, et ainsi de sauver des vies", a-t-il rappelé jeudi dans un communiqué.

Comments