Kim Jong-un invité à se rendre aux États-Unis

Adjust Comment Print

Avant d'assurer, qu'il inviterait Kim Jong-un à la Maison-Blanche. "C'est un gars très stratégique", a-t-il ajouté.

M. Pompeo a affirmé devant les reporters que les États-Unis étaient prêts à faire bien des efforts pour convaincre la Corée du Nord que sa dénucléarisation ne se terminerait pas mal.

C'était l'un des enjeux de ce sommet: la question de la dénucléarisation de la Corée du Nord.

Lors d'une conférence de presse tenue après le sommet, Trump a cependant déclaré qu'il suspendrait les exercices militaires conduits avec la Corée du Sud, expliquant que ces jeux guerriers coûtaient cher et qu'il était d'accord avec Kim pour dire qu'ils relevaient de la "provocation" -ce qui est une concession de taille, surtout dans la mesure où Trump semble l'avoir décidée sans consulter au préalable le président sud-coréen Moon Jae-in.

Le locataire de la Maison Blanche, qui revendique haut et fort son approche iconoclaste de la diplomatie, a assuré que le processus de dénucléarisation pourrait commencer "très rapidement", après des décennies de tensions autour des ambitions atomiques de Pyongyang.

Sans confirmer pour l'heure avoir accepté l'invitation à Pyongyang, M. Trump s'est félicité d'avoir empêché une "catastrophe nucléaire".

Sommet de Singapour : Kim s'engage pour une

"C'est incroyable", a répété le basketteur, arborant une casquette rouge avec le slogan de campagne du président américain, "Make America great again". "Aujourd'hui est un grand jour pour tout le monde", a-t-il lancé. "Je savais que les choses allaient changer".

"Dans sa série de tweets publiés dans la nuit de mardi à mercredi, M. Trump a exalté les possibilités de développement économique de la Corée du Nord en cas de dénucléarisation".

"Pyongyang a des raisons d'être satisfait de l'événement de Singapour, un grand succès pour un régime très isolé, soumis à de lourdes sanctions internationales et désireux depuis longtemps obtenir une légitimité". Kim Jong-Un a su se servir de ce qui était immoral et illégal, la construction d'un arsenal nucléaire, pour devenir quelqu'un avec qui les négociations sont possibles et ainsi faire son entrée sur la scène internationale.

Le journal officiel nord-coréen Rodong Sinmun publiait en une les photos de la poignée de main historique entre MM. Le 22 septembre dernier, il écrivait sur son réseau social: "Kim Jong-un de Corée du Nord, qui est clairement un fou qui ne craint pas d'affamer et de tuer son peuple, va être mis à l'épreuve comme jamais!".

La rencontre historique et inédite des deux dirigeants, inaugurée par une poignée de main symbolique, permet de " tourner la page du passé ", selon Kim Jong Un.

En outre, dans ce document, la Corée du Nord et les États-Unis s'engagent également à établir de nouvelles relations conformément à la volonté de paix et de prospérité des peuples des deux pays, à bâtir un régime de paix durable et stable dans la péninsule coréenne, et à restituer les prisonniers de guerre et des portés disparus au combat, avec rapatriement immédiat de ceux déjà identifiés. Elle a été critiquée par de nombreux experts, car elle ne mentionne pas deux autres conditions-clés de Washington, à savoir que la dénucléarisation soit aussi "vérifiable et irréversible".

Migrants remain at sea as Italy-Malta standoff intensifies
His co-deputy premier, Luigi Di Maio, claimed that Monday was a turning point in Europe's divisive debate over immigration. Around the same time, Spain's new Prime Minister, Pedro Sanchez, said his country would welcome the Aquarius .

Comments