Un navire avec 600 migrants à son bord se cherche un port

Adjust Comment Print

Les naufragés avaient été secourus par SOS Méditerranée, par la marine et les garde-côtes italiens et par des navires marchands avant d'être tous transférés sur l'Aquarius le 9 juin.

Le ministre italien de l'Intérieur et son homologue des Transports Danilo Toninelli, dont dépendent les garde-côtes italiens, avaient jugé dans un communiqué commun que Malte ne pouvait "pas continuer à regarder ailleurs lorsqu'il s'agit de respecter des conventions internationales précises sur la protection de la vie humaine ".

"Malte ne recevra pas le navire en question dans ces ports", a indiqué un communiqué officiel.

Le sort du navire -qui transporte notamment sept femmes enceintes, 11 enfants en bas âge et 123 mineurs isolés- faisait cependant encore l'objet de spéculations lundi soir.

L'Aquarius et ses passagers sont-il "otages" de la politique de Matteo Salvini, le nouveau ministre de l'Intérieur d'extrême droite?

Le navire se trouvait dans la nuit de dimanche à lundi entre Malte et la Sicile et attendait de pouvoir débarquer les migrants dans un port. Selon un tweet de SOS Méditerranée France, "l'Aquarius a reçu l'instruction du Centre de coordination des secours maritimes italien (IMRCC) de rester en stand-by à sa position actuelle, soit 35 milles nautiques de l'Italie (environ 64 kilomètres) et 27 milles nautiques de Malte (environ 50 kilomètres)".

Ford's Conservatives win Ontario election on populist platform
Kathleen Wynne's Liberals, meanwhile, were reduced to just seven seats, falling short of official party status in the legislature. In style, his campaign took a page from that of Donald Trump, emphasizing the leader over the party.

Bloqué depuis plusieurs heures en mer, l'embarcation qui avait à son bord un nombre important de migrants récupérés dans plusieurs opérations de sauvetage peut accoster en Espagne. Les arrivées ont reculé de 85 % depuis le début de l'année grâce aux accords conclus par le gouvernement italien précédent pour empêcher les départs des côtes libyennes, mais les sauvetages se sont à nouveau multipliés ces derniers jours. Et le maire de Naples, Luigi de Magistris, a lui aussi déclaré sur Twitter que sa ville était "prête à accueillir" les migrants de l'Aquarius.

Le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés s'était montré plus direct en enjoignant Malte et l'Italie à autoriser "immédiatement" le débarquement de ces 629 migrants. "L'Italie en a fini de courber l'échine et d'obéir, cette fois IL Y A QUELQU'UN QUI DIT NON", suivi du hashtag #fermonslesports.

L'Espagne a annoncé lundi son intention d'accueillir le navire.

Un communiqué italien avait enjoint Malte d'accueillir l'Aquarius, ce que la petite île avait refusé dimanche soir.

La Commission européenne a appelé à un "règlement rapide " de ce bras de fer en Méditerranée, tout comme un porte-parole du gouvernement allemand, qui en a appelé au devoir "humanitaire " et au sens de la responsabilité de toutes les parties.

"C'est pourquoi nous demandons au gouvernement de La Valette (la capitale de l'île de Malte, ndlr) de recevoir l'Aquarius afin de fournir une première aide aux migrants qui sont à bord".

Comments