Deux fillettes retrouvées mortes dans une brigade de gendarmerie — Rhône

Adjust Comment Print

La mère de famille avait sollicité le Samu dimanche vers 17h30, après avoir découvert ses deux filles en arrêt cardio-ventilatoire. Les deux petites filles, nées en 2012 et 2014, étaient parties se reposer dans leur chambre et c'est leur mère qui a fait la macabre découverte vers 18h, a indiqué la gendarmerie, confirmant une information du quotidien régional Le Progrès. L'homme et sa compagne ont été entendus dimanche soir. Cette même source a également ajouté que dernièrement le mari voulait la quitter. Au moment des faits, deux personnes se trouvaient également dans l'appartement de fonction.

Initialement ouverte pour "recherche des causes de la mort", l'enquête a été basculée vers le chef d'"homicides" à l'issue d'auditions, selon la source proche du dossier.

La mère de famille serait la principale suspecte, a révélé une source proche de l'enquête.

F1 gossip: Valtteri Bottas, Force India, Mercedes, Fernando Alonso
Behind the leaders, there was chaos when Williams's Canadian Lance Stroll squeezed Toro Rosso's Brendon Hartley into the wall. The race was over for both drivers and Hartley was taken to hospital though fortunately was given the all clear from doctors.

La mère des deux fillettes, sous le choc, a été hospitalisée. Alors que les enquêteurs avaient conclu, après analyse visuelle, qu'il n'y avait pas de "traces de lutte, d'ecchymoses ou de coups", selon les premières constatations du médecin légiste, les corps des deux fillettes ne présentent aucune "trace de coups ou de strangulation", rapporte RTL.

Le père, sous-officier au sein de la brigade de Limonest, encadrait une manifestation sportive.

Les autopsies, programmées ce lundi, devraient apporter des éléments pour déterminer les circonstances exactes du décès des deux fillettes. Celle-ci a été confiée à la section de recherches de la gendarmerie de Lyon.

Comments