Macron reçoit Netanyahu pour parler de l'Iran

Adjust Comment Print

La chancelière allemande Angela Merkel et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu donnent une conférence de presse après une réunion à la Chancellerie à Berlin le 4 juin 2018.

Sur ces points au moins, Benjamin Netanyahu et ses interlocuteurs européens pourraient se retrouver.

L'Iran assure que ses activités nucléaires sont purement civiles. Avant son arrivée en Europe, le Premier ministre israélien avait averti que son pays ne permettrait pas à l'Iran d'obtenir l'arme nucléaire et qu'il ferait tout pour bloquer les plans iraniens d'expansion et d'agression dans le Moyen-Orient, surtout en Syrie.

Les trois Etats européens se battent pour sauver l'accord, en vertu duquel l'Iran a promis de limiter son programme nucléaire en échange de la levée de certaines sanctions, parce qu'ils le considèrent comme la meilleure chance d'empêcher Téhéran de se doter de la bombe nucléaire.

En visite à Paris mardi et mercredi, le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou, qui a rencontré Emmanuel Macron pour la troisième fois, veut infléchir la position de la France sur le nucléaire iranien et poursuivre son offensive pour créer un front commun contre Téhéran.

Mais pour Netanyahou, "cet accord est terminé" depuis la minute où les Etats-Unis ont décidé de s'en retirer.

Orages: 28 départements placés en vigilance orange par Météo-France
Toutefois, la situation n'est pas "complètement inédite" et les orages vont se poursuivre jusqu'au week-end prochain. Le centre-ville de Morlaix (Finistère) a subi d'importantes inondations après de violents orages , dimanche soir.

L'officiel a déclaré que les trois dirigeants européens ont également accepté la demande d'Israël de voir l'Agence Internationale à l'Energie Atomique (AIEA) des Nations unies étudier les archives nucléaires iraniennes que le Mossad a réussi à dérober au cours d'une opération secrète cette année.

L'accord annoncé verrait les forces iraniennes quitter le sud ouest de la Syrie, tout en permettant à Israël de frapper des cibles iraniennes cruciales dans le pays.

"Je pense que c'est quelque chose qu'il (Bachar al-Assad) doit très sérieusement prendre en considération", a encore dit le dirigeant israélien.

S'ils estiment que l'accord existant reste le meilleur moyen de brider les ambitions nucléaires iraniennes, les Européens sont aussi conscients des limites d'un compromis qu'Angela Merkel a récemment qualifié de "pas parfait".

Pour rappel, l'utilisation récente par l'armée israélienne de tirs réels contre des manifestants palestiniens à Gaza a fait plus de 120 morts le long de la frontière. Lundi il s'était rendu à Berlin et il sera aujourd'hui à Londres.

Les associations pro-palestiennes ont appelé à manifester contre Benjamin Netanyahu, qu'elles accusent de "crimes de guerre", dans toutes les grandes villes de France en fin d'après-midi. C'est tout l'enjeu de cette rencontre entre les deux hommes. C'est la nature des relations entre Emmanuel Macron et Benyamin Netanyahou.

Comments