Racisme : Yaya Touré accuse Guardiola

Adjust Comment Print

"Dans le France Football paru ce mardi, Yaya Touré n'épargne pas Pep Guardiola, son entraîneur à Manchester City, club qu'il quitte." Il fait semblant de ne pas avoir de problèmes avec les joueurs de couleur, déclare par exemple l'Ivoirien. Les Phocéens, qui devraient recruter au milieu de terrain durant le mercato, pourraient profiter d'un renfort expérimenté à moindre coût. Cette fois, il assume bien vouloir "être celui qui casse un peu le mythe Guardiola". " L'Ivoirien de 35 ans va quitter Manchester City cet été, et est désormais à la recherche d'un nouveau challenge, loin de l'Etihad Stadium et de Pep Guardiola". Interrogé sur son avenir lors d'un entretien accordé à France Football, il a admis que le projet de l'Olympique de Marseille pourrait correspondre à ses attentes. Et quand je me suis aperçu qu'elles étaient aussi bonnes, voire meilleures, aussi bien à l'entraînement qu'en match, que ceux qui jouaient et qui étaient plus jeunes que moi, j'ai compris que ce n'était pas une question de physique. Pour Sport, l'autre grand quotidien catalan, ces déclarations ne sont pas "si étonnantes que cela pour un joueur qui n'a jamais su se remettre en question, même lorsqu'il évoluait ici, à Barcelone".

Yaya Touré serait-il vraiment un bon choix sportif pour l'OM? "Je ne suis pas le premier à parler de ces différences de traitement". Au Barça (où Pep Guardiola a entraîné de 2008 à 2012, ndlr), je sais que certains se sont aussi posé des questions. J'en suis arrivé à me demander si ce n'était pas à cause de ma couleur.

Deux roquettes palestiniennes tirées sur Israël depuis la bande de Gaza
Au moins 61 Palestiniens avaient été tués ce jour-là par l'armée israélienne le long de la barrière frontalière. Aucun des groupes armés présents dans l'enclave palestinienne n'a pour l'heure revendiqué ces tirs.

"Le jour où il alignera une équipe au sein de laquelle on retrouvera cinq Africains, pas des naturalisés, promis, je lui enverrai un gâteau", ironise Yaya Touré, qui évoque également dans l'entretien la mise à l'écart "brutale" de Wilfried Bony.

Comments