Reblochon contaminé: enquête sur le décès suspect d'un enfant - Autres

Adjust Comment Print

Chaque année, Santé publique France produit un bilan de la surveillance du SHU chez l'enfant de moins de 15 ans.

L'agence sanitaire Santé publique France a annoncé vendredi soir l'ouverture d'une enquête pour déterminer si le décès avait été causé par le reblochon soupçonné d'être contaminé à la bactérie Escherichia coli. "A ce jour, on ne peut ni écarter ni affirmer que ces cas de SHU soient liés à la consommation de reblochon: souche non isolée et caractérisée, ou consommation de reblochon incriminé pas encore documentée" a poursuivi Santé publique France. Pour les huit autres enfants, dont celui qui est décédé, le lien n'est pas établi.

Comme les produits concernés par le premier rappel mi-mai, les nouveaux lots ont été fabriqués sur le site de Cruseilles (Haute-Savoie), mais ils ont été découpés et emballés sur un autre site, est-il précisé dans ce communiqué. "Interrogée par l'AFP, l'entreprise n'a pas précisé les volumes concernés, assurant juste qu"'il s'agissait de petites quantités".

Fabriqués à Cruseilles (Haute-Savoie), les reblochons sont vendus sous les marques Chabert, LeTartiflard, et des marques de distributeurs d'un certain nombre d'enseignes comme Nos régions ont du talent (Leclerc) et Saveurs de nos Régions (Lidl).

L'état d'urgence décrété après des inondations subites dans le Maryland
La rue principale d'Ellicott City, située dans l'État du Maryland (États-Unis), a été recouverte par un torrent d'eau brunâtre. Depuis hier, dimanche 27 mai, les bâtiments vacillent et les voitures sont emportées sur son passage.

Elle a également déclaré avoir "renforcé les analyses à la production du lait dans un laboratoire indépendant pour déterminer la source de présence éventuelle d'E". "L'entreprise Chabert partage l'inquiétude des familles concernées, collabore à l'enquête au côté des services de l'Etat et prend les mesures nécessaires pour remédier à cette situation", a affirmé Céline Chabert, dirigeante de la fromagerie, dans le communiqué sur l'extension des rappels. Deux ont présenté des signes de gastroentérite et six ont présenté un SHU.

Un numéro vert est ainsi ouvert aux consommateurs sept jours sur sept de 9H00 à 20H00, le 0800.94.52.35.

Les bactéries Escherichia coli peuvent entraîner, dans la semaine qui suit la consommation, des gastro-entérites éventuellement hémorragiques, accompagnées ou non de fièvre, et pouvant être suivies de complications rénales sévères chez les jeunes enfants. C'est le fameux syndrome hémolytique et urémique.

D'une façon générale, les autorités sanitaires rappellent que, par précaution, le lait cru et les fromages à base de lait cru ne doivent pas être consommés par les jeunes enfants; il faut préférer les fromages à pâte pressée cuite (type Emmental, Comté, etc.), les fromages fondus à tartiner et les fromages au lait pasteurisé.

Comments