"Les médicaments pouvaient représenter un danger", estime un médecin — Alzheimer

Adjust Comment Print

Les médicaments contre la maladie d'Alzheimer, jugés insuffisamment efficaces et potentiellement risqués, ne seront plus remboursés à compter du 1er août, selon un arrêté officialisant une décision gouvernementale qui a suscité le tollé d'associations de malades et de professionnels. L'annonce, redoutée par les associations, a été officialisée ce vendredi par un arrêté du ministère de la Santé publié au Journal officiel. Remboursés à hauteur de 15 % par l'Assurance maladie, ils représentaient un coût de 90 millions d'euros en 2015 a notamment justifié le gouvernement.

Certains effets secondaires pouvaient être très graves. Il applique les recommandations de la Haute Autorité de santé quand elle était présidée par.

‘Warriors in 5’ was trending on Twitter before Finals Game 1 started
The mind is a powerful thing, so it is good to go through hard situations, because once you get out of it, you learn from it. There's plenty more to talk about going in, but we narrowed it to five storylines to follow for the season's final series.

Elle avait posé comme préalable à un éventuel déremboursement la mise en place d'un "protocole de soins élaboré par les scientifiques en lien avec les associations de patients".

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, s'est engagée à reverser les économies réalisées vers l'accompagnement non-médicamenteux des malades. Les quatre médicaments, Aricept, Ebixa, Exelon, Reminyl et tous leurs génériques sont visés par cette mesure. "Par deux fois, des experts ont estimé que ces médicaments étaient plus nocifs que bénéfiques pour les patients, et qu'il fallait ne plus les rembourser", a-t-elle expliqué". "Une décision infondée et dangereuse Dès lundi, France Alzheimer avait jugé cette décision " infondée et dangereuse ". Un nombre de malades difficile à quantifier La maladie d'Alzheimer, qui se traduit par une dégénérescence du cerveau et des pertes de mémoire, touche, avec d'autres démences, entre 850 000 et 1,2 million de personnes en France, selon les chiffres officiels.

Comments