Mediapro fixe le prix de son abonnement

Adjust Comment Print

C'est le nouveau venu espagnol Mediapro qui a remporté les principaux lots mis aux enchères par la Ligue de football professionnel (LFP) contre un montant annuel total de 1,153 milliard d'euros, selon la LFP. Un choc historique que l'on doit au groupe espagnol Mediapro, inconnu du grand public français, qui a déboursé 780 millions d'euros, a mis au tapis le diffuseur historique Canal + et laissé des miettes à BeIN Sports.

Jusqu'ici peu connu en France, Mediapro a fait une entrée tonitruante dans l'univers médiatique hexagonal.

Mediapro a aussi décroché le lot 4, qui correspond à la diffusion du match du dimanche 13h00, et de 4 rencontres du dimanche 15h00.

- Le lot 1 comprenant le top 10 et 28 matches de choix 3 a été attribué à Mediapro.

Le lot 2, attribue à son détenteur la diffusion de deux autres matchs en direct par journée, tous deux diffusés le vendredi à 21h00, et le samedi à 17h00.

L'annonce surprise de Zinédine Zidane : il quitte le Real Madrid
Après trois ans, elle a besoin d'un autre discours, une autre méthodologie de travail. Je ne peux que lui donner tout mon soutien et mon affection.

Reste à savoir quelle sera la stratégie du groupe audiovisuel espagnol, contrôlé par un fonds d'investissement chinois, qui est notamment spécialisé dans la revente de droits et le marketing sportif. Mais Jaume Roures ne voit pas le problème.

Ce groupe de plus de 6000 salariés à travers le monde n'est pas un novice dans le monde de la retransmission sportive. Côté télévision, elle détient les chaînes La Sexta et Gol.

Mais la société basée à Barcelone ne se limite pas au sport: elle produit aussi des films, dont certains de Woody Allen, des documentaires et des séries télévisées. Un tournant pour Canal+ car qui dit perte du foot, dit évasion d'abonnés en masse, dit baisse du chiffre d'affaires et dit, mécaniquement, baisse du financement du cinéma français sur lequel il est indexé.

Mediapro a réussi en février dernier à acheter les droits de la Serie A pour la période 2018-2021, à hauteur de 1.05 milliard d'euros par saison. Mais son projet a été retoqué le 9 mai par un tribunal de Milan, saisi par Sky, l'un des diffuseurs actuels du football en Italie. Mediapro peut pourtant encore s'en sortir. Mais le groupe devait déposer une garantie bancaire estimée à un milliard d'euros, ce qu'il n'a pas fait. Grâce à ces droits, Iliad va pouvoir concevoir des contenus exclusifs pour ses abonnés en formats courts, adressés en premier lieu aux jeunes.

Cette déconvenue ne devrait pas arriver en France, a tenu à rassurer Didier Quillot, le directeur de la LFP.

Comments