Violences dans les hôpitaux : 40% de caméras en plus à Paris

Adjust Comment Print

Les images pourront être visionnées dans des postes de sécurité, et une "vidéosurveillance intelligente" qui permettra d'envoyer des alertes aux agents de sécurité si nécessaire sera testée dans mois à venir. L'an dernier pas moins de 3.282 " évènements indésirables " ont été relevés dans les hôpitaux de la région.

Pour lutter contre les violences qui se multiplient au sein des hôpitaux, le directeur général de l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP), Martin Hirsch a annoncé, mercredi 16 mais dans Le Parisien, un plan à 30 millions d'euros qui prévoit l'installation massive de caméras de vidéosurveillance dans les établissements parisiens. Quelles en sont les raisons? Cela représente un important investissement de 30 millions d'euros, l'équivalent d'un petit bâtiment.

Fury Warns Bellew: You're a Small Man, I'd Smash You To Pieces!
I could let Tony Bellew hit me right here (points to chin) and he wouldn't hurt me. Fury then suggested Hearn wouldn't be there for Bellew after the fight.

"Necker, Henri-Mondor, l'Hôpital européen Georges-Pompidou... la plupart des établissements sont concernés", a indiqué Martin Hirsch.

Martin Hirsch a annoncé que pour la première fois, des caméras seraient mises en place dans un service de réanimation: l'hôpital Beaujon à Clichy. Ces caméras, explique-t-il, seront "capables de détecter des bagarres, des colis suspects, mais aussi de repérer des chutes au sol, ou d'agir lors d'une disparition de patient, Alzheimer par exemple".

Comments