Tim Wellens enlève la 4e étape — Tour d'Italie

Adjust Comment Print

En haut de la côte d'arrivée, Wellens a précédé le Canadien Michael Woods, deuxième de Liège-Bastogne-Liège, et l'Italien Enrico Battaglin.

Chris Froome a de nouveau perdu du terrain sur ses principaux rivaux à la suite de la victoire du Belge Tim Wellens lors de la quatrième étape du Tour d'Italie, mardi.

"C'est bon, mais je voulais la victoire!" Il avait d'ailleurs ciblé cette étape en raison de son profil accidenté qui ressemble à celui des courses ardennaises où il excelle.

L'autre Québécois dans le peloton, Guillaume Boivin (Israel Cycling Academy), a fini 83e avec un retard de 2 min 41 s. Le coureur de Lotto-Soudal a été le plus fort pour prendre le dessus sur ses adversaires dans l'ascension finale.

Charlie Hebdo de retour sur Twitter
L'illustration du message représente un oiseau bleu, symbole de Twitter, qui largue une fiente sur la ville de Paris. Ce jour-là, douze personnes ont été tuées au siège de l'hebdomadaire satirique.

"La dernière montée était difficile et Wellens avait de meilleures jambes", a-t-il commenté à propos du vainqueur du Grand Prix de Montréal en 2015.

L'Australien Rohan Dennis (BMC) conserve le maillot rose de meneur, une seconde devant le Néerlandais et vainqueur de l'événement 2017, Tom Dumoulin (Sunweb).

Woods pointe en 18e place, avec un recul de 53 s. Boivin figure en 85e position (+6:09), tandis que Tuft occupe le 151e rang (+13:05).

Mercredi, la cinquième étape, la deuxième en Sicile, reliera Agrigente à Santa Ninfa, sur un parcours de 153 kilomètres vallonné dans sa seconde moitié.

Comments